Approaches

Collaboration de la Jmaâ (conseil tribal) avec l'association du douar comme contact avec l'autorité locale (Caïd) et les forestiers. [Morocco]

ⴰⵎⵢⴰⵡⴰⵙ ⵏ ⵓⵙⵇⵇⵉⵎ ⵏ ⵜⵇⴱⵉⵍⵜ ⴷ ⵜⵎⵙⵎⵓⵏⵜ ⵏ ⵉⵖⵔⵎ, ⵉⴳⴰⵏ ⴰⵡⴰⴹ ⴷ ⵜⵏⴱⴰⴹⵜ ⵜⴰⴷⵖⵔⴰⵏⵜ ⴷ ⵉⵏⴰⴳⴰⵏⵏ

approaches_5144 - Morocco

Completeness: 97%

1. General information

1.2 Contact details of resource persons and institutions involved in the assessment and documentation of the Approach

Key resource person(s)

land user:

Tahiri Mustapha

Association de Douar

Taouraoute

Morocco

land user:

Ouzayde Mimoun

Association de douar

Taouraoute

Morocco

SLM specialist:

Abdelhakim Aziz

Chef de secteur forestier, Haut Commissariat aux Eaux et Forêts et à la Lutte Contre la Désertification

Morocco

Name of project which facilitated the documentation/ evaluation of the Approach (if relevant)
Projet de Gestion Participative et Intégrée des Bassins Versants pour la Lutte contre l’Erosion (FAO/GPC/MOR/050/SWI)
Name of the institution(s) which facilitated the documentation/ evaluation of the Approach (if relevant)
Bern University of Applied Sciences, School of Agricultural, Forest and Food Sciences (HAFL) - Switzerland

1.3 Conditions regarding the use of data documented through WOCAT

When were the data compiled (in the field)?

15/06/2019

The compiler and key resource person(s) accept the conditions regarding the use of data documented through WOCAT:

Ja

1.4 Reference(s) to Questionnaire(s) on SLM Technologies

Agdal
technologies

Agdal [Morocco]

Afin de réduire la dégradation des ressources naturelles tels que les pâturages et les forêts, des périodes de fermeture ou de limitations d'usage sont appliquées dans les terres communautaires de tribus Tamazight dans l'Atlas marocain.

  • Compiler: Stefan Graf
Limitation du cheptel dans les parcours
technologies

Limitation du cheptel dans les parcours [Morocco]

La Jmaâ, conseil tribal, a instauré une limitation du cheptel pour les personnes n'étant originaires des tribus de leurs terres communales, ainsi que pour les bergers faisant pâturer les bêtes de propriétaires d’autres origines. Anciennement, il y avait aussi une limite de la taille du cheptel par ménage pour les ...

  • Compiler: Stefan Graf

2. Description of the SLM Approach

2.1 Short description of the Approach

Une association de douar sert d'interface entre la Jmaâ (conseil tribal), l'autorité locale et les forestiers pour gérer la forêt au niveau local. L'association distribue des amendes si des éleveurs ébranchent les arbres pour nourrir le bétail, ou si du bois vert est coupé.

2.2 Detailed description of the Approach

Detailed description of the Approach:

A Taouraoute, une association de douar est créé dans le but de servir d’ interface reconnue légalement entre le douar, la Jmaâ (conseil tribal), les forestiers et l’autorité locale (Caïd). Cette forme d’organisation permet entre autres de gérer localement la forêt dans laquelle le douar a le droit exclusif de pâturage, et de collecter directement des amendes si des villageois ébranchent les arbres ou coupent du bois vert alors que le douar a décidé de ne pas tolérer ces pratiques. Afin d’enforcer cette décision villageoise, l’association a organisé une réunion avec le chef de secteur forestier et l’autorité locale (le Caïd). Cette rencontre a permis d’obtenir que le Caïd signe le règlement qui autorise l’association à encaisser les amendes. Sans l’aval du Caïd, un règlement de l’association ne peut pas être appliqué. La Jmaâ (conseil tribal Tamazight) qui collabore étroitement avec l’association, s’est chargée d’informer la population douar.

Ce processus a été initié par l’association du douar qui voulait lutter contre la dégradation de la forêt. Elle a organisé une rencontre du village, ou les villageois ont décidé de ne plus couper de branches vertes dans la forêt. Les villageois ont défini une amende pour la coupe de bois vert, ainsi une amende pour l’ébranchage visant à nourrir le bétail. Si le contrevenant ne veut ou ne peut pas payer l’amende, il est dénoncé aux forestiers, qui donnent des amendes beaucoup plus élevées. Ceci incite la population à respecter le règlement et à le faire respecter par les autres villageois. Car au final, c’est tout le village qui profite d’une forêt de meilleure qualité, et une minorité qui bénéficie de la dégradation.

Au début, une partie de la population du village n’était pas convaincues par l’instauration de ce règlement. Cependant, après avoir constaté que l’instauration du règlement menait effectivement à une amélioration de la qualité de la forêt, les sceptiques ont été satisfaits de cette manière de gérer la forêt. Pour satisfaire les besoins en fourrage des éleveurs, en cas de couverture de neige rendant impossible le pâturage dans les parcours, les éleveurs sont autorisés, pour un seul jour, à ébrancher légèrement les chênes verts (Quercus ilex) s’ils le font en groupe. Le groupe veille à ce l’ébranchage se fasse de manière équilibrée et légère à travers la forêt, au lieu d’arbres émondés totalement.

Le chef de secteur forestier n’a pas de problèmes dans cette forêt, contrairement à d’autres endroits, car les villageois s’occupent de sa gestion et de la distribution des amendes. C’est l’unique forêt qu’il sait être gérée de cette manière dans l’Atlas.

2.3 Photos of the Approach

2.5 Country/ region/ locations where the Approach has been applied

Country:

Morocco

Region/ State/ Province:

Midelt

Further specification of location:

Taouraoute

2.6 Dates of initiation and termination of the Approach

Indicate year of initiation:

2009

If precise year is not known, indicate approximate date when the Approach was initiated:

less than 10 years ago (recently)

Comments:

L'association a été crée en 2009, mais elle est fonctionelle seulement depuis 2013.

2.7 Type of Approach

  • recent local initiative/ innovative

2.8 Main aims/ objectives of the Approach

L'objectif est d'avoir une gestion des ressources naturelles et une résolution locale des conflits et mauvaises pratiques dans le douar, par une association reconnue légalement par les autorités. La Jmaâ (conseil tribal) collabore avec l'association, et même si elle a encore une reconnaissance par la population, elle n'est pas reconnue par les structures étatiques.

2.9 Conditions enabling or hindering implementation of the Technology/ Technologies applied under the Approach

social/ cultural/ religious norms and values
  • enabling

La Jmaâ (conseil tribal) est en général acceptée par la population, vu qu'elle est ancrée dans la tradition.

institutional setting
  • enabling

L'autorité collabore en général avec les associations, et non pas avec les institutions traditionelles (Jmaâ).

collaboration/ coordination of actors
  • enabling

La coordination Jmaâ (conseil tribal) et association permet d'impliquer les jeunes ainsi que de garder l'institution traditionelle.

legal framework (land tenure, land and water use rights)
  • enabling

L'autorité locale travaille en principe uniquement avec des associations reconnues légalement.

policies
  • enabling

La décentralisation est au programme du gouvernement marocain.

land governance (decision-making, implementation and enforcement)
  • enabling

L’application par les acteurs locaux de règles établies par la Jmaâ (conseil tribal) favorise une gestion durable des forêts sur les terres domaniales.

knowledge about SLM, access to technical support
  • enabling

Les connaissances favorisent une gestion durable des terres.

3. Participation and roles of stakeholders involved

3.1 Stakeholders involved in the Approach and their roles

  • local land users/ local communities

La Jmaâ (conseil tribal)

Soutient l'association.

  • community-based organizations

L'association de douar

Communique avec les forestiers et l'autorité locale, donne les amendes en cas de coupe illégale, gère des problèmes locaux ainsi que l'eau et l'électricité.

  • local government

Le gouvernement local ainsi que les forestiers.

Les forestiers et le gouvernement local reconnaissent et encouragent l'association dans son travail, et lui permettent d'encaisser des amendes en cas de coupe. Si quelqu'un ne peut pas payer son amende, le service forestier s'occupe de la contravention.

If several stakeholders were involved, indicate lead agency:

L'association gère les délits de coupe.

3.2 Involvement of local land users/ local communities in the different phases of the Approach
Involvement of local land users/ local communities Specify who was involved and describe activities
initiation/ motivation self-mobilization Des exploitants de terres locaux ont décidé de créer une association de douar afin de gérer les problèmes.
planning self-mobilization
implementation self-mobilization
monitoring/ evaluation self-mobilization Le suivi et gardiennage des parcours se fait par la population. S'il y a quelqu'un qui coupe, ils informent l'association.

3.3 Flow chart (if available)

Description:

L'association de douar est l'interface entre les autorités formelles (le forestier de secteur ainsi que l'autorité locale) et la population du douar et permet au douar d'avoir des contacts et contrats formels. L'association communique avec le douar via la Jmaâ, qui est le conseil tribal traditionnel représentant les 6 lignages du douar. En cas des problèmes de coupe ou d'ébranchage, l'association encaisse des amendes auprès des contravenants, ce qui a lieu très rarement.

Author:

Stefan Graf

3.4 Decision-making on the selection of SLM Technology/ Technologies

Specify who decided on the selection of the Technology/ Technologies to be implemented:
  • land users alone (self-initiative)
Specify on what basis decisions were made:
  • personal experience and opinions (undocumented)

4. Technical support, capacity building, and knowledge management

4.1 Capacity building/ training

Was training provided to land users/ other stakeholders?

Geen

4.2 Advisory service

Do land users have access to an advisory service?

Geen

4.3 Institution strengthening (organizational development)

Have institutions been established or strengthened through the Approach?
  • yes, greatly
Specify the level(s) at which institutions have been strengthened or established:
  • local
Describe institution, roles and responsibilities, members, etc.

L'association de douar a été mise en place afin de gérer les problèmes d'ébranchage ainsi que de servir d'interface entre le village, l'autorité locale à Tounfite et le forestier responsable.

  • Légal
Give further details:

Un cadre légal a aidé et renforcé la Jmaâ (conseil tribal) ainsi que l'association de douar.

4.4 Monitoring and evaluation

Is monitoring and evaluation part of the Approach?

Ja

Comments:

Le suivi des règles se fait par tout le douar, et si des délits de coupe sont observés l'association est informée.

If yes, is this documentation intended to be used for monitoring and evaluation?

Geen

4.5 Research

Was research part of the Approach?

Geen

5. Financing and external material support

5.1 Annual budget for the SLM component of the Approach

If precise annual budget is not known, indicate range:
  • < 2,000
Comments (e.g. main sources of funding/ major donors):

Le budget de la composante GDT est négligeable, il s'agit de quelques téléphones fait en cas de problèmes.

5.2 Financial/ material support provided to land users

Did land users receive financial/ material support for implementing the Technology/ Technologies?

Geen

5.3 Subsidies for specific inputs (including labour)

  • none
 

5.4 Credit

Was credit provided under the Approach for SLM activities?

Geen

5.5 Other incentives or instruments

Were other incentives or instruments used to promote implementation of SLM Technologies?

Ja

If yes, specify:

Une nouvelle réglementation a été mise en place. Des amendes de 500 DH sont à payer à l'association de douar en cas d'ébranchage pour nourrir le bétail, et de 250 DH par fagot de bois vert coupé.

6. Impact analysis and concluding statements

6.1 Impacts of the Approach

Did the Approach empower local land users, improve stakeholder participation?
  • No
  • Yes, little
  • Yes, moderately
  • Yes, greatly

C'est l'association qui gère immédiatement les problèmes d'ébranchage.

Did the Approach help land users to implement and maintain SLM Technologies?
  • No
  • Yes, little
  • Yes, moderately
  • Yes, greatly

Oui, elle permet de maintenir les arbres.

Did the Approach improve coordination and cost-effective implementation of SLM?
  • No
  • Yes, little
  • Yes, moderately
  • Yes, greatly

Oui, car le forestier ne doit pas se déplacer pour gérer des problèmes d'ébranchage.

Did the Approach build/ strengthen institutions, collaboration between stakeholders?
  • No
  • Yes, little
  • Yes, moderately
  • Yes, greatly

L'association qui a été créée collabore avec la Jmaâ (conseil tribal), les forestiers et l'autorité locale.

Did the Approach encourage young people/ the next generation of land users to engage in SLM?
  • No
  • Yes, little
  • Yes, moderately
  • Yes, greatly

Oui, car l'association est constituée de plus jeunes que la Jmaâ (conseil tribal).

Did the Approach improve issues of land tenure/ user rights that hindered implementation of SLM Technologies?
  • No
  • Yes, little
  • Yes, moderately
  • Yes, greatly

Oui, car une application centralisée de lois forestières sur des terres de parcours tribales était difficile pour les forestiers, alors que maintenant que c'est géré au niveau local par la communauté il n'y a plus ce problème.

Did the Approach lead to more sustainable use/ sources of energy?
  • No
  • Yes, little
  • Yes, moderately
  • Yes, greatly

L'ébranchage ne se fait plus tout au long de l'année. Les utilisateurs utilisent du gaz pour cuisiner.

6.2 Main motivation of land users to implement SLM

  • increased production

Ils veulent garder des branches pour l'hiver.

  • reduced land degradation

Les utilisateurs veulent éviter de détruire totalement la forêt.

  • environmental consciousness

Ils veulent conserver la forêt.

6.3 Sustainability of Approach activities

Can the land users sustain what has been implemented through the Approach (without external support)?
  • yes
If yes, describe how:

Cela marche sans soutien extérieur, peut continuer comme cela.

6.4 Strengths/ advantages of the Approach

Strengths/ advantages/ opportunities in the land user’s view
La collaboration entre l'association et la Jmaâ (conseil tribal) est crucial pour arriver à une gestion durable des ressources.
La forêt continue d'être pâturée, donc le parcours n'est pas entravé pour les éleveurs. Ceci est un avantage par rapport à la mise en dérens, qui est l'autre mesure prise pour la conservation de la forêt, la mise en défens.
Strengths/ advantages/ opportunities in the compiler’s or other key resource person’s view
Les décisions se font localement, et les amendes sont immédiates, avec une incitation pour tout le douar d'éviter les dégradations ainsi que les réprimer.

6.5 Weaknesses/ disadvantages of the Approach and ways of overcoming them

Weaknesses/ disadvantages/ risks in the compiler’s or other key resource person’s view How can they be overcome?
L'approche permet une réduction des dégradations, mais pas une régénération des ressources naturelles, donc de la forêt. Introduire un mécanisme de protection de rejets/semis pour permettre la régénération des arbres.
Introduire un système de rotation, un système d'agdal pastoral (période de repos) pour permettre la régénération de la strate herbacée et arborée.

7. References and links

7.1 Methods/ sources of information

  • field visits, field surveys

Visite de la forêt avec un membre de l'association.

  • interviews with land users

Interviews avec plusieurs membres de l'association.

7.2 References to available publications

Title, author, year, ISBN:

Gestion durable des espaces boisés, Mohamed Qarro, 978-2-912081-48

Available from where? Costs?

www.econostrum.info/attachment/808076/

Title, author, year, ISBN:

Holistic Management: A New Framework for Decision Making, Allan Savory & Judy Butterfield, 9781559634878

Available from where? Costs?

gen.lib.rus.ec

7.3 Links to relevant information which is available online

Title/ description:

De la parole aux gestes...: éléments de réflexion sur les dispositifs de gestion concertée des ressources forestières et pastorales...

URL:

https://www.researchgate.net/publication/282172348_De_la_parole_aux_gestes_elements_de_reflexion_sur_les_dispositifs_de_gestion_concertee_des_ressources_forestieres_et_pastorales_au_Maroc

Title/ description:

Participatory Rangeland Management Guidelines by Flintan & Cullis

URL:

https://es.slideshare.net/copppldsecretariat/introductory-guidelines-prm

Title/ description:

Questionnaire WOCAT sur le fonctionnement de la Jmaâ (conseil tribal)

URL:

https://qcat.wocat.net/en/wocat/approaches/view/approaches_3158/

Links and modules

Expand all Collapse all

Modules