Approaches

La gestion de l'atriplex dans la parcelle agroforestière expérimentale de Flilou [Morocco]

approaches_5183 - Morocco

Completeness: 97%

1. General information

1.2 Contact details of resource persons and institutions involved in the assessment and documentation of the Approach

Key resource person(s)

co-compiler:
land user:

Ait Lahdoud Mohamed

associationtacharouk@gmail.com

Association Attoucharouk

Flilou

Morocco

SLM specialist:

Azdad Mustapha

mustapha.azdad@fao.org

FAO

siège de CDRF de Taakit.

Morocco

SLM specialist:

Aouddou Said

aouddou@gmail.com

FAO

siège de CDRF de Taakit

Morocco

SLM specialist:
Name of project which facilitated the documentation/ evaluation of the Approach (if relevant)
Projet de Gestion Participative et Intégrée des Bassins Versants pour la Lutte contre l’Erosion (FAO/GPC/MOR/050/SWI)
Name of the institution(s) which facilitated the documentation/ evaluation of the Approach (if relevant)
Bern University of Applied Sciences, School of Agricultural, Forest and Food Sciences (HAFL) - Switzerland
Name of the institution(s) which facilitated the documentation/ evaluation of the Approach (if relevant)
Institute of Agronomy and Veterinary Hassan II (IAV) - Morocco

1.3 Conditions regarding the use of data documented through WOCAT

When were the data compiled (in the field)?

04/07/2019

The compiler and key resource person(s) accept the conditions regarding the use of data documented through WOCAT:

Ja

1.4 Reference(s) to Questionnaire(s) on SLM Technologies

Parcelle agroforestière expérimentale à Flilou
technologies

Parcelle agroforestière expérimentale à Flilou [Morocco]

Dans le cadre d’un projet de la FAO une parcelle agroforestière expérimentale cogérée par la population a été installée à Flilou, pour lutter contre l’érosion hydrique d’une part, et tester des essences forestières susceptibles de s’adapter aux conditions agroécologiques de la zone d’autre part.

  • Compiler: Sara Maassou

2. Description of the SLM Approach

2.1 Short description of the Approach

Diverses espèces fourragères, dont l'atriplex, ont été plantées sur des banquettes en pierres sèches afin de réduire l'érosion hydrique. Cet atriplex est géré dans un système fourrager "à couper et à emporter" par l’association Atacharouk afin de nourrir les moutons dans le douar.

2.2 Detailed description of the Approach

Detailed description of the Approach:

Les terrains accidentés et la surexploitation et la mauvaise gestion des ressources naturelles entraînent la dégradation des sols de la zone de Flilou. Cette dégradation est encore renforcée par la sécheresse et les basses températures en hiver et l’augmentation de la population, qui induisent une énorme pression sur des terres qui sont surtout de vocation pastorale.
La lutte contre l’érosion hydrique et la dégradation du sol et l’amélioration des parcours constitue l’un des objectifs d’un projet de la FAO à Midelt. Dans ce but, une parcelles accidentée et dégradée a été identifiée avec la population. Elle a été aménagée par des banquettes en pierres sèches le long des courbes de niveau sur lesquelles des espèces adaptées aux conditions de la zone ont été plantées. Cet aménagement permet de favoriser l’infiltration et diminuer le ruissellement et l’érosion. Certaines des espèces plantées, comme l’atriplex, fournissent en outre un fourrage de bonne qualité.
Trois ans après la plantation, l’atriplex était prêt à être récolté. Un atelier a été organisé par la FAO avec un soutien technique de la haute école spécialisée bernoise HAFL pour négocier et organiser la gestion de l’atriplex par la population selon un système de fourrage « à couper et à emporter » géré par l’association Atacharouk de douar.
Les règles d’utilisation de la parcelle d’atriplex suivantes ont été proposées par les villageois :
•Les villageois qui participent aux travaux de la parcelles et ont des moutons en stabulation qui ne sortent pas du douar, peuvent bénéficier de la récolte de la parcelle.
•Une personne par ménage peut participer aux travaux de la parcelle
•La coupe de l’atriplex se fait par le comité formé à la taille sous forme de Twiza (le comité coupe en groupe)
•La coupe se fait sur un ou plusieurs jours, en fonction de la quantité produite. La période de coupe est de juillet à septembre. Chaque plant d’Atriplex est taillé une seule fois pendant cette période.
•Tous les ménages partagent de manière égale les récoltes de la parcelle
•Si quelqu’un détériore les clôtures, il doit financer la réparation et, en plus, planter 10 arbres ou payer 200 DH.
•Si quelqu’un coupe l’atriplex sans autorisation il doit soit planter 10 arbres, soit payer 200 DH.
•Les amendes vont dans la caisse de l’association Atacharouk qui gère la parcelle.
La population apprécie la parcelle expérimentale, participe au gardiennage, et est intéressée à une gestion de coupe durable afin de profiter du fourrage de bonne qualité.

2.3 Photos of the Approach

2.5 Country/ region/ locations where the Approach has been applied

Country:

Morocco

Region/ State/ Province:

Midelt

Further specification of location:

Flilou

2.6 Dates of initiation and termination of the Approach

Indicate year of initiation:

2016

If precise year is not known, indicate approximate date when the Approach was initiated:

less than 10 years ago (recently)

Comments:

La parcelle avec l'atriplex a été plantée en 2016. Une autre parcelle, sans atriplex, a été plantée à Flilou en 2011. La phase de négociation et la première coupe d'atriplex ont commencé en 2019.

2.7 Type of Approach

  • project/ programme based

2.8 Main aims/ objectives of the Approach

-La lutte contre l’érosion hydrique.
-Le maintien des sols sur les talus.
-La reconstitution de la couverture végétale.
-Produire du fourrage pour le bétail.

2.9 Conditions enabling or hindering implementation of the Technology/ Technologies applied under the Approach

social/ cultural/ religious norms and values
  • enabling

- Les gens sont sensibilisés à l'importance de l'approche du projet.
- Les habitants ont besoin d’ une telle approche pour améliorer leurs conditions de vie.
- Une bonne organisation de la population.

availability/ access to financial resources and services
  • enabling

Accès de la population du douar aux essences forestières auprès de HCEFLCD.

institutional setting
  • enabling

Une association peut gérer des terres collectives et y prélever des amendes avec l'accord du Caïd.

collaboration/ coordination of actors
  • enabling

- Haut Commissariat aux Eaux Et Forêts et à la Lutte Contre la Désertification de Midelt (HCEFLCD) participe par la fourniture des plants, de savoir-faire technique et scientifique.
- La FAO assure une assistance technique et scientifique.
- L’association locale Atacharouk s’occupe de la gestion de la parcelle.
- Les habitants assurent le gardiennage, l’entretien des banquettes, l’arrosage et le regarnissage des plantations.

legal framework (land tenure, land and water use rights)
  • enabling

Une association peut gérer des terres collectives et y prélever des amendes avec l'accord du Caïd.

knowledge about SLM, access to technical support
  • enabling

- Une sensibilisation et des formations sont données à la population locale. - Les conseils techniques sont assurés par HCEFLCD et par la FAO.

3. Participation and roles of stakeholders involved

3.1 Stakeholders involved in the Approach and their roles

  • SLM specialists/ agricultural advisers

- FAO.
- Backstopping technique HAFL (Haute école spécialisée Bernoise).

- Aides, conseils, formations, renseignements et encadrements.
- Facilitation des ateliers pour la gestion participative de la parcelle de l'Atriplex.

  • local government

- Caïd.
- Mokaddem.

- Participer et être informé.
- Donne le droit à l’association de gérer une terre collective.

  • international organization

FAO.

Assure une assistance technique et scientifique.

  • Association Atacharouk

Population locale.

La gestion de la parcelle. Assurent le gardiennage, l’entretien des banquettes, l’arrosage et le regarnissage des plantations.

3.2 Involvement of local land users/ local communities in the different phases of the Approach
Involvement of local land users/ local communities Specify who was involved and describe activities
initiation/ motivation passive L’équipe FAO et Backstopping technique HAFL (Haute école spécialisée Bernoise) : formations au profit des exploitants des terres.
planning external support L'équipe de la FAO et les habitants du douar : choix de la parcelle et des espèces à planter.
implementation interactive Les habitants du douar : Contribution par le premier arrosage, nécessaire au premier démarrage du développement des plantules. Et, par le gardiennage de la parcelle. et la restauration des plantules.
monitoring/ evaluation interactive L'association Atacharouk : La gestion de la parcelle s'est décidé de manière interactive par une partie des gens du douar avec une facilitation externe.

3.3 Flow chart (if available)

Description:

Ce diagramme montre avec un nuage coloré les participants à la phase de négociation juillet 2019 concernant la gestion de l’atriplex de la parcelle expérimentale de Flilou, prêt à être récolté.
Cette négociation a eu lieu entre plusieurs membres de l’association Atacharouk et a été facilitée par l’équipe FAO de Midelt avec un backstopping technique de la haute école spécialisée Bernoise HAFL. La manière d’effectuer la coupe contrôlée de l’atriplex a d’abord été expliquée. Ensuite, les membres de l’association présents ont défini qui pouvait bénéficier de l’atriplex, sous quelles conditions, et quelles sont les conséquences si les règles définies ne sont pas respectées.
Ainsi, il a été décidé que :
- Les bénéficiaires de l’atriplex sont les habitants du douar de Flilou qui participent à l’entretien de parcelle agroforestière et qui détiennent des moutons en stabulation;
-La coupe a lieu une fois par an, entre juillet et septembre par le comité formé à la taille, sous forme de « twiza » (travail collectif en groupe);
-Chaque plant d’atriplex est coupé d’un tiers une fois par an.
-La distribution d’atriplex se fait une portion égale par ménage.
-Une personne par ménage participe à l’entretien de la parcelle;
-En cas de non-respect de ces règles et d’utilisation abusive de l’atriplex (pâturage à l’intérieur de la parcelle, coupes illicites), une amende sera perçue qui ira alimenter la caisse de l’association Atacharouk ou alors le contrevenant devra planter des arbres dans la parcelle.

Author:

Stefan Graf

3.4 Decision-making on the selection of SLM Technology/ Technologies

Specify who decided on the selection of the Technology/ Technologies to be implemented:
  • mainly SLM specialists, following consultation with land users
Explain:

La plupart des plantes dans la parcelle (dont l'atriplex) ont été sélectionnées par des spécialistes externes. La manière de tailler l'atriplex a aussi été montrée à la population, qui a décidé de la manière de s'organiser pour gérer la coupe.

Specify on what basis decisions were made:
  • research findings
  • personal experience and opinions (undocumented)

4. Technical support, capacity building, and knowledge management

4.1 Capacity building/ training

Was training provided to land users/ other stakeholders?

Ja

Specify who was trained:
  • land users
If relevant, specify gender, age, status, ethnicity, etc.

Des jeunes hommes qui appartiennent au douar.

Form of training:
  • on-the-job
  • demonstration areas
  • public meetings
Subjects covered:

La gestion de la parcelle expérimentale.

Comments:

Les formateurs ont aidé les gens du douar à s'organiser et à déterminer la manière de la gestion.
Une formation sur la taille a été dispensée au profit des habitants.

4.2 Advisory service

Do land users have access to an advisory service?

Ja

Specify whether advisory service is provided:
  • on land users' fields
Describe/ comments:

Les formations sont assurées dans la parcelle expérimentale.

4.3 Institution strengthening (organizational development)

Have institutions been established or strengthened through the Approach?
  • yes, greatly
Specify the level(s) at which institutions have been strengthened or established:
  • local
Describe institution, roles and responsibilities, members, etc.

L'association Attacharouk.

Specify type of support:
  • financial
  • capacity building/ training
  • equipment
Give further details:

L'association a bénéficié d'un budget de la FAO, de la technicité et des formation assurées par l’équipe de l'organisation et des plants livrés gratuitement par HCEFLCD.

4.4 Monitoring and evaluation

Is monitoring and evaluation part of the Approach?

Ja

Comments:

La population du douar surveille la parcelle afin que le bétail n'y entre pas.

If yes, is this documentation intended to be used for monitoring and evaluation?

Ja

4.5 Research

Was research part of the Approach?

Ja

Specify topics:
  • ecology
Give further details and indicate who did the research:

Différentes espèces sont testées pour vérifier leur adaptabilité.

5. Financing and external material support

5.1 Annual budget for the SLM component of the Approach

If precise annual budget is not known, indicate range:
  • < 2,000
Comments (e.g. main sources of funding/ major donors):

Le budget annuel est limité, parce que l'installation est déjà accomplie et les plantes sont toujours à la disposition de l'association Attacharouk gratuitement par les services forestiers.

5.2 Financial/ material support provided to land users

Did land users receive financial/ material support for implementing the Technology/ Technologies?

Ja

If yes, specify type(s) of support, conditions, and provider(s):

Service forestier (HCEFLCD) : fourniture gratuite des plants.

5.3 Subsidies for specific inputs (including labour)

  • labour
To which extent Specify subsidies
partly financed subventionnée par la FAO
  • equipment
Specify which inputs were subsidised To which extent Specify subsidies
clôture et portail fully financed contribution de la FAO
  • agricultural
Specify which inputs were subsidised To which extent Specify subsidies
Plantes fully financed Les plants (d'atriplex entres autres) sont fournis par les services forestiers HCEFLCD.
  • construction
Specify which inputs were subsidised To which extent Specify subsidies
stone fully financed financées par la FAO
If labour by land users was a substantial input, was it:
  • rewarded with other material support

5.4 Credit

Was credit provided under the Approach for SLM activities?

Geen

5.5 Other incentives or instruments

Were other incentives or instruments used to promote implementation of SLM Technologies?

Ja

If yes, specify:

L'équipe locale de la FAO a réalisé plusieurs actions dans le douar (distribution d'arbres fruitiers, construction de gabions, etc) afin de gagner la confiance de la population et augmenter sa crédibilité.

6. Impact analysis and concluding statements

6.1 Impacts of the Approach

Did the Approach empower local land users, improve stakeholder participation?
  • No
  • Yes, little
  • Yes, moderately
  • Yes, greatly

L'autogestion de la parcelle par les exploitants locaux.

Did the Approach enable evidence-based decision-making?
  • No
  • Yes, little
  • Yes, moderately
  • Yes, greatly

L’adaptabilité des espèces plantées est déjà testée et assurée.

Did the Approach help land users to implement and maintain SLM Technologies?
  • No
  • Yes, little
  • Yes, moderately
  • Yes, greatly

Des formations sont dispensées au profit des exploitants des terres dans le cadre de l'approche.

Did the Approach improve coordination and cost-effective implementation of SLM?
  • No
  • Yes, little
  • Yes, moderately
  • Yes, greatly

Amélioration des ressources fourragères sans détruire les ressources en sol.

Did the Approach mobilize/ improve access to financial resources for SLM implementation?
  • No
  • Yes, little
  • Yes, moderately
  • Yes, greatly

Une disponibilité gratuite des plants.

Did the Approach improve knowledge and capacities of land users to implement SLM?
  • No
  • Yes, little
  • Yes, moderately
  • Yes, greatly

Des formations sont dispensées au profit des exploitants des terres dans le cadre de l'approche.

Did the Approach improve gender equality and empower women and girls?
  • No
  • Yes, little
  • Yes, moderately
  • Yes, greatly

Les femmes et les filles n'ont pas été impliquées dans l'approche.

Did the Approach encourage young people/ the next generation of land users to engage in SLM?
  • No
  • Yes, little
  • Yes, moderately
  • Yes, greatly

L'approche a fait participer les jeunes dans les formations et l’exécution des ateliers.

Did the Approach lead to improved food security/ improved nutrition?
  • No
  • Yes, little
  • Yes, moderately
  • Yes, greatly

L'atriplex fournit du fourrage pour le bétail.

Did the Approach improve the capacity of the land users to adapt to climate changes/ extremes and mitigate climate related disasters?
  • No
  • Yes, little
  • Yes, moderately
  • Yes, greatly

Diminution de l’écoulement et de l’apport des sédiments et de la boue.

6.2 Main motivation of land users to implement SLM

  • increased production

Amélioration des ressources fourragères.

  • increased profit(ability), improved cost-benefit-ratio

Diminuer le coût d'alimentation du cheptel.

  • reduced land degradation

Lutter contre l’érosion hydrique.

  • reduced risk of disasters

Atténuer l’écoulement, l’apport des sédiments et de la boue.

  • rules and regulations (fines)/ enforcement

Promulguer des lois de sanction pour le non respect de l'utilisation de l'espace.

  • enhanced SLM knowledge and skills

les exploitants des terres de la zone ont été formés sur la manière de la gestion de l'atriplex et des autres espèces plantées dans la parcelle, et ont compris l'importance de l'approche

6.3 Sustainability of Approach activities

Can the land users sustain what has been implemented through the Approach (without external support)?
  • uncertain
If no or uncertain, specify and comment:

Cela dépend de la manière de la gestion de la parcelle par l'association, et de l'application du règlement posé.

6.4 Strengths/ advantages of the Approach

Strengths/ advantages/ opportunities in the land user’s view
Permet de s'organiser de manière adaptée localement.
Strengths/ advantages/ opportunities in the compiler’s or other key resource person’s view
La souplesse de la réalisation de l'approche.
La participation de la population locale.

6.5 Weaknesses/ disadvantages of the Approach and ways of overcoming them

Weaknesses/ disadvantages/ risks in the compiler’s or other key resource person’s view How can they be overcome?
Les femmes n'ont pas participé à l'approche. - Les femmes doivent aussi pouvoir participer aux ateliers et y intervenir.
- Une spécialiste de l’équipe du projet doit être chargée de l'encadrement des femmes du douar.
Seuls peu d'habitants du douar ont participé à la phase de négociation. Officialiser le processus par la présence du Caïd ou du Mokaddem.

7. References and links

7.1 Methods/ sources of information

  • field visits, field surveys

Une dizaine d'habitants.

  • interviews with land users

Mr. Mohamed Ait Lahdoud.

  • interviews with SLM specialists/ experts

- Backstopping technique de la Haute école des sciences agronomiques, forestières et alimentaires HAFL, Berne, Suisse
- Spécialistes de la FAO de Midelt.

7.2 References to available publications

Title, author, year, ISBN:

Introductory Guidelines to Participatory Rangeland Management in Pastoral Areas, Flintan & Cullis, 2010, ISBN 978-99944-847-1-3

Available from where? Costs?

http://www.fao.org/tempref/AG/Reserved/DAD-Net/PRM.pdf

7.3 Links to relevant information which is available online

Title/ description:

De la parole aux gestes...: éléments de réflexion sur les dispositifs de gestion concertée des ressources forestières et pastorales...

URL:

http://www.documentation.ird.fr/hor/fdi:010043360

Links and modules

Expand all Collapse all

Modules