This is an outdated, inactive version of this case. Go to the current version.
Approaches
Inactive

Gestion de la collecte du romarin sur les terres domaniales par le Haut Commissariat aux Eaux et Forêts et à la Lutte Contre la Désertification dans le bassin versant d’Oued Outat [Morocco]

approaches_3118 - Morocco

Completeness: 97%

1. General information

1.2 Contact details of resource persons and institutions involved in the assessment and documentation of the Approach

Key resource person(s)

Forestier:

Elkhelifi Alaoui

HCEFLCD

Morocco

Name of project which facilitated the documentation/ evaluation of the Approach (if relevant)
Projet de Gestion Participative et Intégrée des Bassins Versants pour la Lutte contre l’Erosion (FAO/GPC/MOR/050/SWI)
Name of the institution(s) which facilitated the documentation/ evaluation of the Approach (if relevant)
Bern University of Applied Sciences, School of Agricultural, Forest and Food Sciences (HAFL) - Switzerland

1.3 Conditions regarding the use of data documented through WOCAT

When were the data compiled (in the field)?

15/08/2017

The compiler and key resource person(s) accept the conditions regarding the use of data documented through WOCAT:

Ja

1.4 Reference(s) to Questionnaire(s) on SLM Technologies

2. Description of the SLM Approach

2.1 Short description of the Approach

Le Haut Commissariat aux Eaux et Forêts et à la Lutte Contre la Désertification (HCEFLCD) organise la mise aux enchères de la cueillette du romarin (Rosmarinus officinalis et R. tournefortii) tous les quatre ans, de manière à éviter sa surexploitation permettre sa régénération.

2.2 Detailed description of the Approach

Detailed description of the Approach:

Le Haut-Commissariat aux Eaux et Forêts et à la Lutte Contre la Désertification (HCEFLCD) gère les lots de romarin dans les terres domaniales de manière à permettre sa régénération. Dans ce but, il en interdit la coupe pour trois ans, ce qui permet la régénération, puis met le lot aux enchères après une estimation de la biomasse de romarin. L’argent de la mise aux enchères va à 80% à la commune rurale, et à 20% au fond national forestier. L’entreprise à laquelle le lot a été adjugé surveille le lot contre les coupes illiciteset engage des ouvriers (locaux ou d’ailleurs) pour cueillir le romarin. Les ouvriers sont formés à la coupe de romarin sur le terrain par le HCEFLCD, lequel contrôle la bonne application de ses directives.
Le but de cette approche est d’avoir une valorisation durable du romarin, permettant sa régénération.
La mise en œuvre de l’approche est ancienne, les forestiers actuels n’étaient pas présents lors de son introduction.
Les parties prenantes impliquées sont : le HCEFLCD, qui gère et contrôle l’utilisation du romarin et la mise aux enchères ; les ouvriers, qui cueillent le romarin ; et l’entreprise sélectionnée qui gère et paie les ouvriers. De plus, la commune rurale peut accepter ou refuser une entreprise, coopérative ou association sélectionnée par le HCEFLCD.
Les utilisateurs des terres apprécient le fait que le romarin est valorisé, avec tous les effets bénéfiques que cela apporte pour la production (augmentation de feuilles et de fleurs deux ans après la coupe). Par contre, vu que le processus est géré par le HCEFLCD, que la commune rurale doit donner son aval, et que l’entreprise sélectionnée doit finalement faire son travail, la valorisation n’est pas aussi efficiente qu’il serait possible en théorie car les intervalles de coupes sont plus grands que l’optimal.

2.3 Photos of the Approach

2.5 Country/ region/ locations where the Approach has been applied

Country:

Morocco

Region/ State/ Province:

Midelt

Further specification of location:

Dans les nappes de romarin naturelles des terres domaniales.

2.6 Dates of initiation and termination of the Approach

If precise year is not known, indicate approximate date when the Approach was initiated:

10-50 years ago

2.7 Type of Approach

  • project/ programme based

2.8 Main aims/ objectives of the Approach

L’objectif principal est de permettre la régénération du romarin pour valoriser durablement cette ressource.

2.9 Conditions enabling or hindering implementation of the Technology/ Technologies applied under the Approach

institutional setting
  • enabling

Les terres domaniale, sous contrôle du HCEFLCD, permetttent la mise en place de systèmes durables.

legal framework (land tenure, land and water use rights)
  • enabling

Le HCEFLCD est responsable des terres domaniales.

land governance (decision-making, implementation and enforcement)
  • enabling

Sur les terres domaniales, le HCEFLCD peut décider de la mise en oeuvre de coupes.

  • hindering

Les communes rurales peuvent refuser au HCEFLCD l'exploitation d'une nappe.

knowledge about SLM, access to technical support
  • enabling

Plus il y a de connaissances sur la gestion durable des ressources, mieux elles peuvent être mises en place.

markets (to purchase inputs, sell products) and prices
  • enabling

Du fait que la demande en romarin est élevée, une gestion durable des nappes est nécessaire pour éviter la surexploitation.

  • hindering

Les coupes illicites, stimulées par la forte demande en romarin, constituent parfois un problème.

workload, availability of manpower
  • enabling

La main d’œuvre est facilement disponible pour la cueillette du romarin car il y a peu d’emplois alternatifs dans le bassin versant

3. Participation and roles of stakeholders involved

3.1 Stakeholders involved in the Approach and their roles

  • local land users/ local communities

Ouvriers

Pratiquer la cueillette suivant les directives du HCEFLCD.

  • private sector

Entrepreneurs ou coopératives

Responsables de la gestion des récoltes, des ouvriers, et payent des gardiens pour éviter les coupes illicites durant l'année de taille.

  • Judiciaire

HCEFLCD

Mise aux enchère des parcelles de romarin pour la cueillette. Contrôle des délits.
Formations en matière de cueillette et contrôle de son application correcte.

If several stakeholders were involved, indicate lead agency:

Le HCEFLCD est l'institution responsable

3.2 Involvement of local land users/ local communities in the different phases of the Approach
Involvement of local land users/ local communities Specify who was involved and describe activities
initiation/ motivation none L'approche a été initiée par le HCEFLCD
planning none L'approche a été planifiée par le HCEFLCD
implementation passive Les ouvriers cueillent, et sont payés pour cela.
monitoring/ evaluation none

3.3 Flow chart (if available)

Description:

Le HCEFLCD organise tous les quatre ans une mise aux enchères des nappes de romarins, après en avoir estimé sa production. Une fois l'entreprise choisie, celle-ci surveille la parcelle contre une utilisation illicite, et gère les ouvriers.
Chaque ouvrier reçoit de la part du HCEFLCD une formation sur la coupe du romarin, (50% de la hauteur est taillée sur les individus de plus de 50 cm de haut), ainsi qu'une mise en garde contre les incendies.
Le HCEFLCD contrôle que les règles de coupe sont appliquées et peut demander à l'entreprise de licencier un ouvrier qui ne travaille pas selon les normes.
Les ouvriers sont payés au poids de feuilles de romarin apportés aux centres de collecte, à raison de 2 dirhams/kg.

Author:

Stefan Graf

3.4 Decision-making on the selection of SLM Technology/ Technologies

Specify who decided on the selection of the Technology/ Technologies to be implemented:
  • politicians/ leaders
Explain:

Le HCEFLCD décide de la manière de gérer les nappes de romarins.

Specify on what basis decisions were made:
  • research findings

4. Technical support, capacity building, and knowledge management

4.1 Capacity building/ training

Was training provided to land users/ other stakeholders?

Ja

Specify who was trained:
  • land users
Form of training:
  • on-the-job
Subjects covered:

La hauteur à partir de laquelle les plants de romarin peuvent être exploités, l'outil autorisé (uniquement la faucille), ainsi que la prévention des incendies.

4.2 Advisory service

Do land users have access to an advisory service?

Geen

4.3 Institution strengthening (organizational development)

Have institutions been established or strengthened through the Approach?
  • no

4.4 Monitoring and evaluation

Is monitoring and evaluation part of the Approach?

Geen

Comments:

Avant la mise aux enchères, la production de romarin dans la parcelle est estimée par la cueillette d'un ha représentatif.

4.5 Research

Was research part of the Approach?

Geen

5. Financing and external material support

5.1 Annual budget for the SLM component of the Approach

If precise annual budget is not known, indicate range:
  • 2,000-10,000
Comments (e.g. main sources of funding/ major donors):

Le budget principal de cette approche est constitué du salaire des forestiers pour la surveillance des nappes de romarin, l'évaluation de la biomasse, la mise aux enchères, et le contrôle de l'application des directives de cueillette.

5.2 Financial/ material support provided to land users

Did land users receive financial/ material support for implementing the Technology/ Technologies?

Geen

5.3 Subsidies for specific inputs (including labour)

  • none
 

5.4 Credit

Was credit provided under the Approach for SLM activities?

Geen

5.5 Other incentives or instruments

Were other incentives or instruments used to promote implementation of SLM Technologies?

Ja

If yes, specify:

Il n'y a pas d'autre possibilité que de travailler avec les entreprises pour les exploitants locaux.

6. Impact analysis and concluding statements

6.1 Impacts of the Approach

Did the Approach empower local land users, improve stakeholder participation?
  • No
  • Yes, little
  • Yes, moderately
  • Yes, greatly

Non, car ils sont dépendent de l'entrepreneur sélectionné.

Did the Approach help land users to implement and maintain SLM Technologies?
  • No
  • Yes, little
  • Yes, moderately
  • Yes, greatly

Oui, car une coupe illicite est verbalisée.

Did the Approach improve coordination and cost-effective implementation of SLM?
  • No
  • Yes, little
  • Yes, moderately
  • Yes, greatly

Oui, car tout est géré par une seule entreprise.

Did the Approach improve knowledge and capacities of land users to implement SLM?
  • No
  • Yes, little
  • Yes, moderately
  • Yes, greatly

Oui, un peu, par les formations sur la taille du romarin (couper à 50% de la hauteur).

Did the Approach empower socially and economically disadvantaged groups?
  • No
  • Yes, little
  • Yes, moderately
  • Yes, greatly

Non, car ils sont dépendants de l'entrepreneur.

Did the Approach lead to employment, income opportunities?
  • No
  • Yes, little
  • Yes, moderately
  • Yes, greatly

Oui, un peu, car ne grande partie des habitants, ainsi que des ouvriers d’autres régions, cueillent le romarin les années durant lesquelles c'est autorisé.

6.2 Main motivation of land users to implement SLM

  • rules and regulations (fines)/ enforcement

C'est la seule manière pour eux de valoriser le romarin comme plante aromatique et médicinale.

6.3 Sustainability of Approach activities

Can the land users sustain what has been implemented through the Approach (without external support)?
  • no
If no or uncertain, specify and comment:

Cela nécessite la présence ainsi que le contrôle du HCEFLCD.

6.4 Strengths/ advantages of the Approach

Strengths/ advantages/ opportunities in the compiler’s or other key resource person’s view
Une gestion claire, et l'introduction de technologie de gestion durable des terres.

6.5 Weaknesses/ disadvantages of the Approach and ways of overcoming them

Weaknesses/ disadvantages/ risks in the compiler’s or other key resource person’s view How can they be overcome?
Il s'agit d'une méthode top-down dans laquelle les décisions et la compréhension des riverains ne sont pas prises en compte. Une approche participative prenant en compte les apiculteurs, éleveurs (nomades et sédentaires), et autres riverains, prendrait en compte tous les acteurs.
L'utilisation du romarin comme pâturages, ainsi que comme plante mellifère, n'est pas prise en compte par l'approche. Utiliser les outils de la gestion participative des parcours, par exemple selon les "Introductory Guidelines to Participatory
Rangeland Management in Pastoral Areas" de Flintan & Cullis.
Il s'agit d'une approche sur de grandes surfaces (2000 ha pour certaines parcelles) qui suivent toutes le même traitement simultanément. Cela induit une grande fluctuation de places de travail et du disponibles fourrager et de fleurs mellifères dans la zone. Réduire les surfaces des parcelles permettrait une constance (par l’exploitation selon un schéma de rotation). Cependant, cela augmenterait le risque de coupes illicites.
Il s'agit d'une méthode top-down dans laquelle les décisions et la compréhension des riverains ne sont pas prises en compte ce qui entraînent une cueillette illicite par une partie de la population. Une approche participative intégrant les apiculteurs, éleveurs (nomades et sédentaires), et autres riverains, prendrait en compte les besoins de tous les acteurs.

7. References and links

7.1 Methods/ sources of information

  • field visits, field surveys

Visite de deux parcelles.

  • interviews with SLM specialists/ experts

Entretiens avec le forestier responsable.

7.2 References to available publications

Title, author, year, ISBN:

Monographie et guide des bonnes pratiques de collecte des principales plantes aromatiques et médicinales spontanées des régions d'Oulmès et de Rich du Maroc. Abdelkader Taleb. 2017. 978-9954-28-720-0

Available from where? Costs?

https://asapmaroc.wordpress.com/partenaires/somapam/

Title, author, year, ISBN:

Governing the Commons, Elonor Ostrom, 1990, ISBN 9780521405997

Available from where? Costs?

wtf.tw/ref/ostrom_1990.pdf

7.3 Links to relevant information which is available online

Title/ description:

Manuel des bonnes pratiques de collecte du romarin Rosmarinus officinalis

URL:

http://www.fellah-trade.com/ressources/pdf/MBPC_Romarin_Francais.pdf

Title/ description:

Introductory Guidelines to Participatory Rangeland Management in Pastoral Areas. Flintan & Cullis. 2010.

URL:

http://www.fao.org/fileadmin/user_upload/drought/docs/Participatory%20range%20land%20management%20RM%20Guideline%20(4).pdf

Links and modules

Expand all Collapse all

Modules