Technologies

Cordons pierreux isohypses/diguettes/demi lunes /labour/ terres / [Burkina Faso]

Diguette isohypses, zai et demi-lune

technologies_1176 - Burkina Faso

Completeness: 80%

1. معلومات عامة

1.2 Contact details of resource persons and institutions involved in the assessment and documentation of the Technology

Key resource person(s)

SLM specialist:

Ouedraogo Issifou

Burkina vert

Burkina Faso

Name of the institution(s) which facilitated the documentation/ evaluation of the Technology (if relevant)
Burkina Vert - Burkina Faso

1.3 Conditions regarding the use of data documented through WOCAT

The compiler and key resource person(s) accept the conditions regarding the use of data documented through WOCAT:

نعم

1.4 Declaration on sustainability of the described Technology

Is the Technology described here problematic with regard to land degradation, so that it cannot be declared a sustainable land management technology?

لا

2. Description of the SLM Technology

2.1 Short description of the Technology

Definition of the Technology:

Structure physique sous forme de cordons pierreux isohypses accompagnée par la réalisation de diguettes en demi lune et de petites trous de forme circulaire

2.2 Detailed description of the Technology

Description:

Construction de petite diguettes en pierres (stone lines) et cailloux (small stones, pepples) dont le tracé suit la topographie du terrain, afin de canaliser l’eau de ruissellement (runoff ?). Leur alignement se fait en guise de cordon le long des courbes de niveau, à une distance de 25-30 m suivant la pente du terrain Les bords de diguettes sont semés avec de la végétation herbacée locale (Andropogon), afin de stabiliser la structure. Dans un délai de 5 ans la végétation assume le rôle de diguette et les cailloux peuvent être enlevés, cela permet la construction de nouvelles diguettes. Entre deux cordons pierreux le terrain vient labouré (tillage ??) soit avec une technique d’excavation en trous circulaires, soit par des diguettes en demi lunes. Les poquets ont un diamètre 0.2-0.3 cm ; une profondeur 0.1-0.15 cm et se trouvent à intervalle de 0.8 m, ce qui permet le captage et l’infiltration en moyenne de 10 litres d’eau. Les demi lunes sont de diguettes en terres construites sur le bord d’une cuvette (depression ??) elle-même de forme semi circulaire. L’orientation des demi lunes est perpendiculaire au sens de ruissellement des eaux, elles possèdent un rayon de 2 m. et une profondeur de 0.2 m. Ces champs sont exploités pendant la saison des pluies pour la culture de céréales et légumineuses. Les plants sont semés au sein des cuvettes, suite à l’épandage du compost. On peut remarquer une régénération de la végétation herbacé et ligneuse en proximité des diguettes et des cuvettes. Cette technique est utilisée pour réhabiliter des sols dégradés par le processus de désertification et pauvres en éléments nutritifs. Les cordons pierreux isohypses permettent à l’eau de circuler sur le terrain et diminuent l’érosion des terres. Grâce aux racines et aux insectes (termites), la porosité du sol est augmentée, ce qui permet une meilleure infiltration de l’eau. De plus, les cuvettes en demi lunes récoltent l’eau de ruissellement et peuvent la stocker (‘storage’) grâce au rebord en terre, pour qu’elle puisse s’infiltrer ou être directement utilisée par les plants. Enfin, les poquets permettent une ultérieure concentration d’eau vers les plants.
La construction des diguettes ainsi que des cuvettes se fait pendant la saison sèche, spécifiquement de janvier à mai.

La construction des diguettes exploite les pierres déterrées dans des carrières (dont l’accès devient actuellement de plus en plus difficile) et amenées sur place avec des camions. Leur construction ne requiert qu’un seul outil spécifique : le niveau à eau. Ceci sert pour la mesure du sens d’écoulement des eaux du sol et donc le tracé du cordon pierreux. L’entretien est très faible, consistant uniquement dans le repositionnement des cailloux lorsqu’ils sont déplacés par les boeufs pendant la saison sèche.

Le creusement des poquets et des cuvettes en demi lune ne requiert pas d’équipements agricoles mécaniques. Dans les deux cas, la terre excavée est mise en aval afin de maximiser la capacité de stockage de l’eau, phénomène qui crée pour les demi lunes une véritable diguette. Les demi-lunes sont fait grâce à un outil dit niveau Inades (Institut de formation des agents de développement du monde rural), qui permet de calculer la grandeur et l’espacement. Les poquets doivent être refaits à chaque année, tandis que les demi lunes sont durables.
Le seul intrant prévu, outre aux semences (seeds) pour les plants, est le fumier organique, que chaque agriculteur produit sur place et épand avant de semer dans les cuvettes.

Le Nord du Burkina Faso présente un climat sahélien, avec une pluviométrie peu abondante et irrégulière entre le mois de juin et se septembre ; le système hydrographique existant uniquement en saison de pluie. Les sols sont pauvres en matière organique (lessivés) et dégradés par la désertification. Les terres sont dénudées, encroûtées et très dures, empêchant à l’eau de s’infiltrer, ce qui rend très difficile la mise ne place de cultures. Le couvert végétal est fortement dégradé et par conséquent le potentiel faunique est faible.

Le milieu humain est celui d’une société rurale, basée sur l’agriculture de subsistance, ou les moyens techniques et financiers sont faibles mais la main d’œuvre importante, car l’agriculture occupe la quasi-totalité de la population. Le noyau social est la famille, patriarcale, qui s’articule à son tour autour d’une autre entité, le village. Un des majeurs problèmes sociaux concerne les jeunes et les femmes, qui s’avèrent être deux groupements faibles. Une autre problématique importante est l’exode rural des ces jeunes, quittant la famille et l’activité agricole pour partir à l’étranger.

2.5 Country/ region/ locations where the Technology has been applied and which are covered by this assessment

بلد:

Burkina Faso

Region/ State/ Province:

Ouahigouya

Further specification of location:

Yatenga

Comments:

Points limites du domaine technologique: coordonnés de la ville de Ouahigouya, principale ville de la région d’application de la technologie.
La superficie totale couverte par la technologie SLM est de 2,5 km2.

2.6 Date of implementation

If precise year is not known, indicate approximate date:
  • 10-50 years ago

2.7 Introduction of the Technology

Specify how the Technology was introduced:
  • through land users' innovation
  • during experiments/ research
Comments (type of project, etc.):

Début des années ’80, réaction aux effets de la désertification qui devenaient visibles.

3. Classification of the SLM Technology

3.1 Main purpose(s) of the Technology

  • reduce, prevent, restore land degradation

3.2 Current land use type(s) where the Technology is applied

Cropland

Cropland

  • Annual cropping
  • Perennial (non-woody) cropping
Number of growing seasons per year:
  • 2
Specify:

La période de croissance la plus longue en jours: 150, La période de croissance la plus longue de mois en mois: Sep - Février Deuxième période de croissance la plus longue en jours: 130 Deuxième période de croissance la plus longue de mois en mois: Mai - Sept

Comments:

Cultures principales vivrières: Céréalière
Autres: Andropogon

Principaux problèmes d'utilisation des terres (avis du compilateur): Terres sèches et infertiles, disponibilité en eau insuffisante. Difficulté à retenir les eaux de ruissellement, donc labour de la terre difficile. L’agriculture et la reforestation sont ainsi impossibles.

Principaux problèmes d'utilisation des terres (perception des usagers du territoire): Problème de rétention des eaux des pluies, grande vitesse des eaux d’écoulement, ravinement, difficulté d’infiltration. La terre reste sèche, difficile à travailler et les rendements agricoles sont très faibles.

Type de système de culture et principaux commentaires sur les cultures: L’andropogon est coupé, séché en paille et ensuite exploité pour construire les toits des maisons et des hangars.

3.4 Water supply

Water supply for the land on which the Technology is applied:
  • rainfed

3.5 SLM group to which the Technology belongs

  • cross-slope measure

3.6 SLM measures comprising the Technology

agronomic measures

agronomic measures

  • A2: Organic matter/ soil fertility
vegetative measures

vegetative measures

  • V1: Tree and shrub cover
structural measures

structural measures

  • S2: Bunds, banks
  • S4: Level ditches, pits
Comments:

Type de pratiques agronomiques: fumier / compost / résidus

3.7 Main types of land degradation addressed by the Technology

soil erosion by water

soil erosion by water

  • Wg: gully erosion/ gullying
soil erosion by wind

soil erosion by wind

  • Et: loss of topsoil
chemical soil deterioration

chemical soil deterioration

  • Cn: fertility decline and reduced organic matter content (not caused by erosion)
biological degradation

biological degradation

  • Bc: reduction of vegetation cover
water degradation

water degradation

  • Ha: aridification
Comments:

Main causes of degradation: déforestation / disparition de la végétation naturelle (inclus les feux de forêts) (Feux de brousse), surexploitation de la végétation pour l’usage domestique (Bois de chauffe, bois de service, bois d’œuvre), infrastructures et intrants (routes, marchés, répartition des points d’eau, autres) (Manque de contrôle sur la création de nouveau champs), ressource énergétique (La principale ressource énergétique du ménage est le bois)

Secondary causes of degradation: gestion des sols (Mauvaise gestion des terres forestières, création de nouveaux champs), surpâturage (Parcours des ruminants domestiques), sécheresses (Grande période de sécheresse dans les années 1972-1974), pression de la population (Taux de croissance de la population positif), éducation, accès à la connaissance et aux conseils (Manque d’information sur le rôle des arbres et les conséquences du défrichement massif)

3.8 Prevention, reduction, or restoration of land degradation

Specify the goal of the Technology with regard to land degradation:
  • reduce land degradation
  • restore/ rehabilitate severely degraded land

4. Technical specifications, implementation activities, inputs, and costs

4.1 Technical drawing of the Technology

Technical specifications (related to technical drawing):

Connaissances techniques requises pour le personnel de terrain / les conseillers: moyen (Formation externe et connaissances non uniquement agricoles.)
Connaissances techniques requises pour les utilisateurs fonciers: faible (Formation par le personnel de terrain.)

Principales fonctions techniques: contrôle du ruissellement en ravines: ralentissement/retardement, amélioration de la structure du sol en surface (encroûtement, battance du sol), amélioration de la structure du sous-sol (couche dure), augmentation de l'infiltration, augmentation / maintien de la rétention d'eau dans le sol, épandage des eaux

Fonctions techniques secondaires: contrôle de la battance (‘splash’), contrôle du ruissellement en ravines: rétention/capture, augmentation de la matière organique, augmentation de la disponibilité des nutriments (réserve, recyclage, …), augmentation du niveau / recharge de la nappe phréatique

Sommier / compost / résidus
MMatériau / espèce: Fumier organique
Quantité / densité: 9m3 / ha
Remarques: Epandage à l'intérieur des cuvettes

Mesure végétative: Plantées le long des cordons pierreux
Matériel végétatif: G: herbacées
Intervalle vertical entre les rangées / bandes / blocs (m): 0.125 - 0.6
Espacement entre les rangées / bandes / blocs (m): 25-30
Largeur dans les rangées / bandes / blocs (m): 0,2-0,25

Mesure végétative: matière végétale: G: herbacées
Espèces d'herbe: Andropogon gayanus, semés ou repiqués

Retenue / infiltration fossé / puits, sédiment / sables
Intervalle vertical entre les structures (m): 0,125-0,6
Espacement entre les structures (m): 25-30
Profondeur des fossés / puits / barrages (m): 0.15
Largeur des fossés / puits / barrages (m): 0,2-0,3
Longueur des fossés / puits / barrages (m): 0,2-0,3

Bund / banque: niveau
Intervalle vertical entre les structures (m): 0,125-0,6
Espacement entre les structures (m): 25-30
Hauteur de bunds / banques / autres (m): 0,3
Largeur des bunds / banques / autres (m): 0,5

Bund / banque: semi-circulaire / trapézoïdale en forme de V
Espacement entre les structures (m): 2
Profondeur des fossés / puits / barrages (m): 0,2
Largeur des fossés / puits / barrages (m): 2
Longueur des fossés / puits / barrages (m): 4
Hauteur des bunds / banques / autres (m): 0,3
Largeur des bunds / banques / autres (m): 0,6
Longueur des bunds / banques / autres (m): 6-65

Matériaux de construction (terre): obtenue lors de l'excavation de la demi-lune et de la salle de bains en coton de diguette le long du bord
Matériaux de construction (pierre): Obtenir dans la région, à proximité du site

4.2 General information regarding the calculation of inputs and costs

other/ national currency (specify):

Franc CFA

If relevant, indicate exchange rate from USD to local currency (e.g. 1 USD = 79.9 Brazilian Real): 1 USD =:

447,0

Indicate average wage cost of hired labour per day:

2.25

4.3 Establishment activities

Activity Timing (season)
1. Semis de l’andropogon Une fois
2. le long des cordons pierreux terminée la construction des diguettes, janvier – juin
3. Les exploitants déterrent les pierres à l’aide d’une pioche et des barres à mine, les ramassent et les transportent sur le champ avec des camions. décembre- mars
4. Les exploitants évaluent le sens d’écoulement des eaux grâce à l’outil dit « niveau à eau ». Cette étape est assistée par les techniciens. avril - juin
5. Enfin ils placent les cailloux le long de tracés isohypses déterminés avril - juin
6. Les exploitants creusent des cuvettes semi circulaires et forment sur leur bordure des diguettes. avril - juin
7. Achat d'une charette, ane et des outils

4.4 Costs and inputs needed for establishment

Specify input Unit Quantity Costs per Unit Total costs per input % of costs borne by land users
Labour Main d’œuvre personnes par jour 3,0 20,13 60,39 100,0
Equipment Charrette pièce 1,0 447,4 447,4 100,0
Equipment Ane pièce 1,0 111,8 111,8 100,0
Equipment Outils - pelle et pioche pièce 2,0 11,18 22,36 100,0
Total costs for establishment of the Technology 641,95
Total costs for establishment of the Technology in USD 1,44

4.5 Maintenance/ recurrent activities

Activity Timing/ frequency
1. Entretien de la fosse fumière, reconstruction des parties abîmées. Annuellement janvier - février
2. Epandage du fumier dans les trous et les cuvettes juste après le semis des plants. Annuellement juillet
3. Désherbage des pieds d’andropogon dans la superficie cultivable du champ 1-2 semaines après le semis (début saison pluvieuse)
4. Remise en état des diguettes mars - juin
5. Les exploitants creusent les poquets et tassent la terre excavée à l’aval

4.6 Costs and inputs needed for maintenance/ recurrent activities (per year)

Specify input Unit Quantity Costs per Unit Total costs per input % of costs borne by land users
Labour Travail ha 1,0 97,47 97,47 100,0
Total costs for maintenance of the Technology 97,47
Total costs for maintenance of the Technology in USD 0,22
Comments:

Les conditions mentionnées dans les points précédents se réfèrent à une terre facile à travailler. Dans des conditions de terre dure, une personne ne pourra de creuser que 1 demi lune et respectivement 100 poquets par jour

4.7 Most important factors affecting the costs

Describe the most determinate factors affecting the costs:

Le facteur le plus déterminant est la qualité de la terre. Plus celle si est dure, plus l’excavation des pierres, la réalisation de la fosse fumière, et le creusement des poquets et des demi lunes devient difficile.

5. Natural and human environment

5.1 Climate

Annual rainfall
  • < 250 mm
  • 251-500 mm
  • 501-750 mm
  • 751-1,000 mm
  • 1,001-1,500 mm
  • 1,501-2,000 mm
  • 2,001-3,000 mm
  • 3,001-4,000 mm
  • > 4,000 mm
Specifications/ comments on rainfall:

501-750mm (classé 1) et 251-500 mm (classé 2, la pluviométrie se présente uniquement pendant la saison des pluies, de juin à septembre. En moyenne il s’agit de 650 mm/an et 40 jours de pluie/ an)

Agro-climatic zone
  • semi-arid

Classe thermique climatique: subtropicale

5.2 Topography

Slopes on average:
  • flat (0-2%)
  • gentle (3-5%)
  • moderate (6-10%)
  • rolling (11-15%)
  • hilly (16-30%)
  • steep (31-60%)
  • very steep (>60%)
Landforms:
  • plateau/plains
  • ridges
  • mountain slopes
  • hill slopes
  • footslopes
  • valley floors
Altitudinal zone:
  • 0-100 m a.s.l.
  • 101-500 m a.s.l.
  • 501-1,000 m a.s.l.
  • 1,001-1,500 m a.s.l.
  • 1,501-2,000 m a.s.l.
  • 2,001-2,500 m a.s.l.
  • 2,501-3,000 m a.s.l.
  • 3,001-4,000 m a.s.l.
  • > 4,000 m a.s.l.
Comments and further specifications on topography:

Zones altitudinales: 501-1000 m (Altitude moyenne comprise entre 300 – 400 m)
Reliefs: Plateux/plaines (la technologie est appliquée sur des terres quasi plates. En certains cas, légère connotation convexe)
Pentes moyennes: Plat (Aucune mesure de la pente n’a pu être faite, donc il s’agit uniquement d’une estimation)

5.3 Soils

Soil depth on average:
  • very shallow (0-20 cm)
  • shallow (21-50 cm)
  • moderately deep (51-80 cm)
  • deep (81-120 cm)
  • very deep (> 120 cm)
Soil texture (topsoil):
  • coarse/ light (sandy)
  • medium (loamy, silty)
Topsoil organic matter:
  • low (<1%)
If available, attach full soil description or specify the available information, e.g. soil type, soil PH/ acidity, Cation Exchange Capacity, nitrogen, salinity etc.

Profondeur moyenne du sol: Superficiel (classé 1, présence de quelques cas à sol légèrement plus ou moins profond (entre 15-60 cm)) aussi très superficiel et modérément profond (les deux classé 2)
Texture du sol: Grossier/Léger (classé 1, forte prédominance de texture sableuse. Sols très gravillonnaire à la surface) et moyen (classé 2)
Fertilité du sol: Très faible (Sols ferrugineux et lessivés à forte carences d’éléments nutritifs, en particulier de phosphate)
drainage du sol / infiltration: Faible
Sol capacité de stockage de l'eau: faible
Matière organique de la couche arable: Bas (le sol ne possède pas du tout de coloration brunatre)

5.4 Water availability and quality

Ground water table:

5-50 m

Availability of surface water:

poor/ none

Water quality (untreated):

poor drinking water (treatment required)

Comments and further specifications on water quality and quantity:

Profondeur estimée de l’eau dans le sol: 5-50 m (classé 1, puits ont une profondeur moyenne de 12 m. L’eau remonte jusqu’à 5-6 m. de profondeur pendant la saison des pluies (août – septembre)) et <5m (classé 2, uniquement dans les bans fonds, en proximité des barrages, au mois de août - septembre)
Disponibilité de l’eau de surface: Faible/absente (classé 1,eau de surface pendant la saison des pluies, eau de nappe pendant la saison sèche) et moyenne (classé 2)
Qualité de l’eau (non traitée): Faiblement potable (traitement nécessaire, source : eaux de puits)

5.5 Biodiversity

Species diversity:
  • low
Comments and further specifications on biodiversity:

Les écosystèmes ont subi des fortes pertes en espèces végétales et par conséquent la faune s’est aussi appauvrie

5.6 Characteristics of land users applying the Technology

Market orientation of production system:
  • subsistence (self-supply)
Off-farm income:
  • less than 10% of all income
Relative level of wealth:
  • poor
Individuals or groups:
  • individual/ household
Level of mechanization:
  • manual work
  • animal traction
Gender:
  • men
Indicate other relevant characteristics of the land users:

Les utilisateurs des pays appliquant la technologie sont principalement les utilisateurs communs / pays en moyenne
Densité de la population: 10 à 50 personnes / km2
La croissance démographique annuelle: 1% - 2%

20% des utilisateurs des terres sont riches en moyenne.
80% des utilisateurs des terres pauvres.

Hors ferme spécification du revenu: Le seul revenu agricole non est l'élevage
Orientation du système de production: Subsistance: Le plus souvent le rendement ne suffit même pas pour toute la famille.
Niveau de mécanisation: travail manuel et traction animale (ane et charrette)

5.7 Average area of land used by land users applying the Technology

  • < 0.5 ha
  • 0.5-1 ha
  • 1-2 ha
  • 2-5 ha
  • 5-15 ha
  • 15-50 ha
  • 50-100 ha
  • 100-500 ha
  • 500-1,000 ha
  • 1,000-10,000 ha
  • > 10,000 ha
Is this considered small-, medium- or large-scale (referring to local context)?
  • small-scale

5.8 Land ownership, land use rights, and water use rights

Land ownership:
  • individual, not titled
  • individual, titled
Water use rights:
  • open access (unorganized)
  • communal (organized)
Comments:

Selon la loi, les terres sont de propriété de l’Etat, mais en réalité les droits d’usage sont toujours octroyés par les anciens des villages. L’exploitant ne paie pas l’utilisation des terres, ni l’exploitation de l’eau, sauf pour le puits ou une structure de gestion de l’eau a été mise en place.

5.9 Access to services and infrastructure

health:
  • poor
  • moderate
  • good
education:
  • poor
  • moderate
  • good
technical assistance:
  • poor
  • moderate
  • good
employment (e.g. off-farm):
  • poor
  • moderate
  • good
markets:
  • poor
  • moderate
  • good
energy:
  • poor
  • moderate
  • good
roads and transport:
  • poor
  • moderate
  • good
drinking water and sanitation:
  • poor
  • moderate
  • good
financial services:
  • poor
  • moderate
  • good

6. Impacts and concluding statements

6.1 On-site impacts the Technology has shown

Socio-economic impacts

Production

crop production

decreased
increased
Comments/ specify:

Dépend toujours de la situation pluviométrique

production area

decreased
increased
Comments/ specify:

Possibilité de réhabilitation de terre en désertification

Water availability and quality

water availability for livestock

decreased
increased
Comments/ specify:

Augmentation stock de l’eau de ruissellement, pas action directe sur l’eau d’irrigation

water quality for livestock

decreased
increased
Comments/ specify:

Augmentation stock de l’eau de ruissellement, pas action directe sur l’eau d’irrigation

Income and costs

farm income

decreased
increased

workload

increased
decreased
Comments/ specify:

La technologie complexifie le système de culture, la main d’œuvre nécessaire est donc plus importante

Socio-cultural impacts

community institutions

weakened
strengthened
Comments/ specify:

Formation des paysans se fait au niveau communautaire

SLM/ land degradation knowledge

reduced
improved

situation of socially and economically disadvantaged groups

worsened
improved
Comments/ specify:

Pauvres et jeunes, lutte à l’exode rural

Héritage des terrres

en baisse
augmenté
Comments/ specify:

Les terres pourront être laissées aux les enfants des exploitants actuels

Amélioration des moyens de subsistance et du bien-être humain

en baisse
augmenté
Comments/ specify:

La technologie complexifie le système de culture, la main d’œuvre nécessaire est donc plus importante

Ecological impacts

Water cycle/ runoff

water quantity

decreased
increased

harvesting/ collection of water

reduced
improved

surface runoff

increased
decreased

groundwater table/ aquifer

lowered
recharge
Comments/ specify:

Dans les terrains à diguettes l’eau est revenue en certains puits

Soil

soil moisture

decreased
increased
Comments/ specify:

Conséquence d’un meilleur stockage d’eau

soil cover

reduced
improved
Comments/ specify:

A long terme réhabilitation de la flore

soil loss

increased
decreased
Comments/ specify:

Diminution de l’érosion

soil crusting/ sealing

increased
reduced

soil organic matter/ below ground C

decreased
increased
Biodiversity: vegetation, animals

biomass/ above ground C

decreased
increased

plant diversity

decreased
increased
Comments/ specify:

Nouvelles espèces

animal diversity

decreased
increased
Comments/ specify:

Nouvelles espèces

beneficial species

decreased
increased
Comments/ specify:

Termites

habitat diversity

decreased
increased

6.2 Off-site impacts the Technology has shown

water availability

decreased
increased
Comments/ specify:

Recharge de la nappe (groundwater)

damage on neighbours' fields

increased
reduced
Comments/ specify:

Le ravinement comportait des dégâts au niveau des champs cultivables.

6.3 Exposure and sensitivity of the Technology to gradual climate change and climate-related extremes/ disasters (as perceived by land users)

Gradual climate change

Gradual climate change
Season increase or decrease How does the Technology cope with it?
annual temperature increase well

Climate-related extremes (disasters)

Meteorological disasters
How does the Technology cope with it?
local rainstorm not well
local windstorm not well
Climatological disasters
How does the Technology cope with it?
drought not known
Hydrological disasters
How does the Technology cope with it?
general (river) flood not well

Other climate-related consequences

Other climate-related consequences
How does the Technology cope with it?
reduced growing period well
Comments:

La technologie commence à être couplée avec des semences précoces, qui permettent une croissance plus rapide de la plante, afin de s’adapter au raccourcissement graduel de la saison des pluies.

6.4 Cost-benefit analysis

How do the benefits compare with the establishment costs (from land users’ perspective)?
Short-term returns:

slightly positive

Long-term returns:

very positive

How do the benefits compare with the maintenance/ recurrent costs (from land users' perspective)?
Short-term returns:

positive

Long-term returns:

positive

Comments:

Court terme: 1 - 3 ans; long terme: 10 ans. Commentaires :Il est impossible de quantifier les bénéfices précisément. De tout manière, déjà à partir de la première année les bénéfices sont visibles pour les exploitants, ensuite sur le long terme les bénéfices continuent de s’améliorer, parallèlement aux rendements.
Ainsi, on peut affirmer que les bénéfices face aux coûts de mise en place sont faibles à courts termes, mais positifs, voir très positifs à long terme. Tandis que pour les coûts d’entretien les bénéfices sont plus constats, toujours assez positifs.

6.5 Adoption of the Technology

If available, quantify (no. of households and/ or area covered):

150 ménages

Of all those who have adopted the Technology, how many did so spontaneously, i.e. without receiving any material incentives/ payments?
  • 91-100%
Comments:

Commentaires sur l'acceptation avec le soutien matériel externe: Des Que Le tel Info Pratiques à eau niveau ous INADES niveau, Que la situation AINSI vous Pour le camion transport de Cailloux de subventionnées Sont. matériel agricole, tel Que des Pellès, les pioches, au niveau Sont du subventionnées village,

100% des familles utilisatrices des terres ont adopté la technologie sans soutien matériel externe

150 familles rurales ont utilisateur adopté la technologie sans soutien matériel externe

Il y a une forte tendance à l'adoption spontanée de la technologie

Commentaires sur la tendance d'adoption: La mise en place de la technologie se fait toujours après une demande explicite de l’exploitant (communauté). C’est uniquement suit à une requête des exploitants que de l’aide technique et matériel est fourni pour permettre la réalisation de la technologie.

6.7 Strengths/ advantages/ opportunities of the Technology

Strengths/ advantages/ opportunities in the compiler’s or other key resource person’s view
Amélioration de la capacité de stockage et d’infiltration de l’eau, donc amélioration de la qualité du sol.
Augmentation des rendements agricoles
Possibilité de récupération de terres désertifiées pour la mise en culture
Remontée du niveau de la nappe phréatique
Restauration des écosystèmes (faune et flore)

6.8 Weaknesses/ disadvantages/ risks of the Technology and ways of overcoming them

Weaknesses/ disadvantages/ risks in the compiler’s or other key resource person’s view How can they be overcome?
Dans le cas où la technique de construction des diguettes n’est pas correctement suivie, les pluies peuvent endommager ou détruire l’ouvrage Nécessité d’une bonne formation aux exploitants, les informant des conséquences possibles.
Nécessité d’un suivi permanent des ouvrages, afin de contrôler périodiquement leur état et assurer leur efficacité. S’occuper correctement et constamment de l’entretien des végétaux, avec les désherbage des pieds de plants qu’on retrouve qu milieu des terrains cultivables.
Risque face à la prolifération de l’andropogon (structure végétale), qui peut facilement envahir les terrains aux alentours.
Est-ce que la construction des demi-lunes ou des structures sont pas des points inconvénients ? Est-ce que le fait de nécessiter quelques outils supplémentaires et plus de temps pour la mise en place peut être considéré un inconvénient ? Si c’est la cas, nous allons l’ajouter.

7. References and links

7.1 Methods/ sources of information

  • field visits, field surveys
  • interviews with land users

7.2 References to available publications

Title, author, year, ISBN:

Rapport annuel d’activités de Burkina Vert 2006-2007 ; Burkina Vert ; Juillet 2007

Available from where? Costs?

Disponible sur demande auprès de l’Association Burkina Vert

Title, author, year, ISBN:

Rapport annuel d’activités de Burkina Vert 2007-2008 ; Burkina Vert ; Août 2008

Available from where? Costs?

Disponible sur demande auprès de l’Association Burkina Vert

Title, author, year, ISBN:

Rapport provisoire, Plan Communal de Développement de Titao ; Département de Titao.

Available from where? Costs?

Disponible auprès de la commune de Titao (Lorum).

Links and modules

Expand all Collapse all

Modules