Approaches

Mise en défens des parcours dégradés [Tunisia]

حماية المراعي المتدهورة

approaches_4162 - Tunisia

Completeness: 92%

1. General information

1.2 Contact details of resource persons and institutions involved in the assessment and documentation of the Approach

Key resource person(s)

SLM specialist:

Ouled Belgacem Azaiez

Institut des Régions Arides - Medenine - Tunisie

Tunisia

Name of project which facilitated the documentation/ evaluation of the Approach (if relevant)
Decision Support for Mainstreaming and Scaling out Sustainable Land Management (GEF-FAO / DS-SLM)
Name of the institution(s) which facilitated the documentation/ evaluation of the Approach (if relevant)
CDE Centre for Development and Environment (CDE Centre for Development and Environment) - Switzerland
Name of the institution(s) which facilitated the documentation/ evaluation of the Approach (if relevant)
Institut des Régions Arides de Médenine (Institut des Régions Arides de Médenine) - Tunisia

1.3 Conditions regarding the use of data documented through WOCAT

The compiler and key resource person(s) accept the conditions regarding the use of data documented through WOCAT:

Yes

1.4 Reference(s) to Questionnaire(s) on SLM Technologies

Amélioration pastorale par la mise en repos
technologies

Amélioration pastorale par la mise en repos [Tunisia]

Les techniques de restauration sont généralement les plus conseillées si la dégradation n’a pas encore atteint le seuil d’irréversibilité et ce en raison de la facilité de leur application ainsi que leur coût relativement faible) Parmi les opérations de restauration, la mise en repos est la technique la plus couramment ...

  • Compiler: Donia Jendoubi

2. Description of the SLM Approach

2.1 Short description of the Approach

C'est une pratique qui consiste à soustraire successivement les terres de parcours à la vaine pâture, pendant une période plus ou moins longue. Cette méthode est le plus souvent appliquée dans les situations où la dégradation du couvert végétal pastoral n’a pas atteint le seuil d’irréversibilité. La mise en défens permet la reconstitution spontanée de l’écosystème. La suppression du pâturage permet l’extériorisation des potentialités de régénération de la végétation qui se traduit au niveau des parcelles protégées par l’évolution de l’écosystème vers une plus grande hétérogénéité et une très forte diversité floristique. Cette méthode a deux principaux objectifs à savoir la protection des taxons originaux dont il ne reste que quelques individus, afin de constituer une réserve de gènes et la connaissance de l’aptitude à la régénération des différents milieux qui doit être pris en considération pour la rationalisation des programmes de réhabilitation et d’aménagement des parcours. Toutes les expériences réalisées en Tunisie, particulièrement dans les parcours privés, montrent que la compensation est indispensable pour atteindre les objectifs. Cette compensation est délivrée en nature (orge grain, aliments pour bétail, etc.) et directement versée aux concernés.

2.2 Detailed description of the Approach

Detailed description of the Approach:

Les arrondissements des forêts qui interviennent dans les parcours forestiers et collectifs et l'Office d'Elevage et des Pâturages qui intervient au niveau des parcours privés procèdent à la mise en défens des parcours dégradés sur la base d'un certain nombre d'indicateurs. La durée de la mise en défens varie en fonction de l'état de dégradation atteint, des conditions édapho-climatiques et de la vitesse de cicatrisation de la formation végétale originaire. La procédure adoptée peut être assurée sous deux formes :
Délimitation de la zone à mettre en défens à l'aide d'une clôture avec grillage ou fils barbelés et ça concerne généralement les mises en défens de longue durée à l'instar des aires protégées (parcs nationaux, réserves naturelles);
La mise en défens des parcours collectifs soumis au régime forestier est assurée dans la plupart des cas par gardiennage (gardiens occasionnels);
La mise en défens des parcours privés est généralement assurée par le paysan lui-même sous le contrôle de l'Office de l'Elevage et des pâturages à travers des subventions (compensations) accordées selon le degré de respect de l'approche. Problèmes:
- Sédentarisation des pasteurs et pâturage libre et continu.
- Privatisation des parcours collectifs.
- Réduction des superficies pastorales et surpâturage.
- Perte de la biodiversité.

2.3 Photos of the Approach

2.5 Country/ region/ locations where the Approach has been applied

Country:

Tunisia

Region/ State/ Province:

Gabes

Further specification of location:

Menzel Habib

2.6 Dates of initiation and termination of the Approach

If precise year is not known, indicate approximate date when the Approach was initiated:

more than 50 years ago (traditional)

2.7 Type of Approach

  • project/ programme based

2.8 Main aims/ objectives of the Approach

- Assurer le maintien de l'élevage.
- Restaurer et conserver les ressources pastorales.
- Protéger l’environnement et améliorer la qualité de vie de la population.

2.9 Conditions enabling or hindering implementation of the Technology/ Technologies applied under the Approach

social/ cultural/ religious norms and values
  • hindering
institutional setting
  • enabling
collaboration/ coordination of actors
  • enabling
legal framework (land tenure, land and water use rights)
  • enabling
  • hindering
policies
  • enabling
land governance (decision-making, implementation and enforcement)
  • enabling
knowledge about SLM, access to technical support
  • enabling
markets (to purchase inputs, sell products) and prices
  • enabling
workload, availability of manpower
  • hindering

3. Participation and roles of stakeholders involved

3.1 Stakeholders involved in the Approach and their roles

  • local land users/ local communities

Eleveurs et population cible.

Décisions sur la méthode de mise en œuvre de la ou des technologie(s) : les ingénieurs et les techniciens des arrondissements des forêts conjointement avec la population cible.

  • SLM specialists/ agricultural advisers

Techniciens forestiers et de l'OEP.

Décisions sur la méthode de mise en œuvre de la ou des technologie(s) : les ingénieurs et les techniciens des arrondissements des forêts conjointement avec la population cible.

  • national government (planners, decision-makers)

Décideurs.

Décisions sur le choix de la ou des technologie(s) : Les ingénieurs et les techniciens des arrondissements des forêts et de l'Office de l'Elevage et des Pâturages choisissent la technologie et l’exécutent.

3.2 Involvement of local land users/ local communities in the different phases of the Approach
Involvement of local land users/ local communities Specify who was involved and describe activities
initiation/ motivation interactive Encourager la population cible à participer à des journées de formation et de sensibilisation.
planning interactive Intégrer la population et les éleveurs dans la planification des programmes de restauration et de réhabilitation des parcours dégradés.
implementation interactive Encourager la population et les éleveurs à travers leur implication dans les travaux de clôture et de gardiennage des parcelles mises en défens.
monitoring/ evaluation interactive Intégrer la population dans le suivi et l’évaluation des actions de mise en défens des parcours.

3.3 Flow chart (if available)

Description:

L’Etat à travers le Ministère de l’Agriculture, des ressources hydraulique et de la pêche a développé depuis l'année 1990 une stratégie nationale intégrée pour la conservation et la gestion des ressources naturelles entre autre celle relative à l'amélioration pastorale réserve un budget pour la fixation. des dunes dans le cadre de ses programmes de développement. A l’échelle locale, les arrondissements des forêts, représentants de la Direction Générale, interviennent dans les parcours collectifs en étroite collaboration avec les institutions locales représentatives des communautés (conseils de gestion et Groupements de développement agricoles) alors que les agences régionales de l'Office de l'Elevage interviennent dans les parcours collectifs en collaborations avec les éleveurs propriétaires des sites à mettre en défens.

Author:

Ouled Belgacem Azaiez

3.4 Decision-making on the selection of SLM Technology/ Technologies

Specify who decided on the selection of the Technology/ Technologies to be implemented:
  • all relevant actors, as part of a participatory approach
Explain:

Décisions sur le choix de la ou des technologie(s) : Les ingénieurs et les techniciens des arrondissements des forêts et de l'Office de l'Elevage et des Pâturages choisissent la technologie et l’exécutent.
Décisions sur la méthode de mise en œuvre de la ou des technologie(s) : les ingénieurs et les techniciens des arrondissements des forêts conjointement avec la population cible.
Approche conçue par : ingénieurs et les techniciens des arrondissements des forêts et de l'Office de l'Elevage et des Pâturages.
Structures de mise en œuvre : Arrondissements des forêts (Commissariat Régional au Développement Agricole) et Agences de l'Office de l'Elevage et des Pâturages.

Specify on what basis decisions were made:
  • personal experience and opinions (undocumented)

4. Technical support, capacity building, and knowledge management

4.1 Capacity building/ training

Was training provided to land users/ other stakeholders?

Yes

If relevant, specify gender, age, status, ethnicity, etc.

Les sessions de formation sont menées en deux niveaux :
Les techniciens : sous forme théorique et d’application au champ.
Les agriculteurs et la population locale sous forme d’application aux champs.

Form of training:
  • on-the-job
  • farmer-to-farmer
  • demonstration areas
  • public meetings
  • courses
Subjects covered:

Le contenu principal s'article autour du respect de l'application de l'approche ainsi que son effet bénéfique sur la reconstitution spontanée du cortège floristique d'intérêt pastoral.

4.2 Advisory service

Do land users have access to an advisory service?

Yes

Specify whether advisory service is provided:
  • on land users' fields
  • at permanent centres
Describe/ comments:

Les projets de mise en défens sont entrepris et financés par l’état. La mise en œuvre est réalisée soit par les arrondissements des forêts soit par l'OEP en étroite collaboration avec les usagers privés ou leurs représentants (conseils de gestion, groupements de développement agricole).

4.3 Institution strengthening (organizational development)

Have institutions been established or strengthened through the Approach?
  • yes, a little
Specify the level(s) at which institutions have been strengthened or established:
  • local
  • regional
Specify type of support:
  • capacity building/ training

4.4 Monitoring and evaluation

Is monitoring and evaluation part of the Approach?

Yes

If yes, is this documentation intended to be used for monitoring and evaluation?

No

4.5 Research

Was research part of the Approach?

Yes

Specify topics:
  • technology
Give further details and indicate who did the research:

Les institutions de recherche telles que l’Institut des Régions Arides de Medenine et l'INRGREF continuent leurs activités pour affiner les conditions d'application de l'approche et l'éventuelle gestion rationnelle de la parcelle une fois ouverte pour le pâturage.

5. Financing and external material support

5.2 Financial/ material support provided to land users

Did land users receive financial/ material support for implementing the Technology/ Technologies?

Yes

If yes, specify type(s) of support, conditions, and provider(s):

Contribution par zone (Secteur publique/privé) : Les projets de mise en défens sont financés en totalité par l’état. Les privés qui reçoivent une compensation sous forme d'orge participent par le respect de l'approche par l'exclusion du pâturage.

5.3 Subsidies for specific inputs (including labour)

  • labour
To which extent Specify subsidies
partly financed Le propriétaire lui-même assure le gardiennage de sa parcelle. Pour les parcours collectifs, ce sont les ouvriers des arrondissements forestiers qui contrôlent la mise en défens des sites.
If labour by land users was a substantial input, was it:
  • voluntary
Comments:

le propriétaire lui-même assure le gardiennage de sa parcelle. Pour les parcours collectifs, ce sont les ouvriers des arrondissements forestiers qui contrôlent la mise en défens des sites.

5.4 Credit

Was credit provided under the Approach for SLM activities?

No

5.5 Other incentives or instruments

Were other incentives or instruments used to promote implementation of SLM Technologies?

No

6. Impact analysis and concluding statements

6.1 Impacts of the Approach

Did the Approach enable evidence-based decision-making?
  • No
  • Yes, little
  • Yes, moderately
  • Yes, greatly

Valorisation des résultats de recherche des institutions opérant dans le domaine de l'aménagement pastoral.

Did the Approach help land users to implement and maintain SLM Technologies?
  • No
  • Yes, little
  • Yes, moderately
  • Yes, greatly

Conservation et restauration des ressources pastorales et phytogénétiques et par voie de conséquence conservation des eaux et des sols.

Did the Approach improve coordination and cost-effective implementation of SLM?
  • No
  • Yes, little
  • Yes, moderately
  • Yes, greatly

L’approche est adoptée par d'autres paysans vu ses effets bénéfique tant sur le plan économique qu'environnemental.

Did the Approach improve knowledge and capacities of land users to implement SLM?
  • No
  • Yes, little
  • Yes, moderately
  • Yes, greatly

Appropriation de la technologie.

Did the Approach empower socially and economically disadvantaged groups?
  • No
  • Yes, little
  • Yes, moderately
  • Yes, greatly

La mise en défens permettra d'améliorer la production fourragère et par voie de conséquence la production animale (viande, lait).

Did the Approach lead to improved food security/ improved nutrition?
  • No
  • Yes, little
  • Yes, moderately
  • Yes, greatly

L'amélioration de la production animale engendrera une augmentation du revenu du paysan/éleveur et contribuera ainsi à la réduction de la pauvreté.

Did the Approach improve access to markets?
  • No
  • Yes, little
  • Yes, moderately
  • Yes, greatly

La mise en défens permettra d'améliorer la production fourragère et par voie de conséquence la production animale (viande, lait).

6.2 Main motivation of land users to implement SLM

  • increased production
  • increased profit(ability), improved cost-benefit-ratio
  • reduced land degradation
  • reduced risk of disasters
  • environmental consciousness

6.3 Sustainability of Approach activities

Can the land users sustain what has been implemented through the Approach (without external support)?
  • uncertain
If no or uncertain, specify and comment:

La technologie appliquée ne pourrait être durable si elle ne sera pas suivie d'une gestion rationnelle comme un pâturage modéré.

6.4 Strengths/ advantages of the Approach

Strengths/ advantages/ opportunities in the land user’s view
La mise en défens des parcours et des milieux dégradés est d'ordre économique dans le maintien de l'élevage et d'ordre environnemental dans la conservation des eaux et des sols et dans la lutte contre la désertification → Réserver un budget adéquat pour l’application de cette approche.
Strengths/ advantages/ opportunities in the compiler’s or other key resource person’s view
Les agro-pasteurs sont conscients de l’importance de la mise en défens particulièrement dans l'amélioration pastorale→ poursuivre la politique de compensation pour les encourager à appliquer cette approche.
L’application de cette approche permet de réduire la dépendance des éleveurs vis-à-vis des marchés de fourrages et d'aliments concentrés → focaliser sur les grands espaces pastoraux collectifs.

6.5 Weaknesses/ disadvantages of the Approach and ways of overcoming them

Weaknesses/ disadvantages/ risks in the land user’s view How can they be overcome?
Quoiqu'elle soit simple et peu coûteuse, l'application de cette approche pourrait échouer. Bien s'assurer que l'état de dégradation irréversible n'a pas été atteint.
Weaknesses/ disadvantages/ risks in the compiler’s or other key resource person’s view How can they be overcome?
L'effet bénéfique de la mise en défens n'est pas garanti. Sensibiliser la population à pratiquer une gestion rationnelle des milieux non protégés.

7. References and links

7.1 Methods/ sources of information

  • field visits, field surveys
  • interviews with land users
  • interviews with SLM specialists/ experts
  • compilation from reports and other existing documentation

7.2 References to available publications

Title, author, year, ISBN:

Ouled Belgacem, A., Ben Salem H., Bouaicha A., El Mourid M. 2008. Communal rangeland rest in arid area, a tool for facing animal feed costs and drought mitigation: the case of Chenini Community, Southern Tunisia. Journal of Biological Sciences 8 (4): 822-825.

Available from where? Costs?

Gratuit.

Title, author, year, ISBN:

Ouled Belgacem, A. 1999. Aperçu sur l’effet de la mise en défens sur la dynamique de la végétation en zone désertique de la Tunisie. Mémoire DEA. Faculté des Sciences de Sfax. Tunisie. 78 p.

Available from where? Costs?

Gratuit.

Links and modules

Expand all Collapse all

Modules