Technologies

Réhabilitation et protection de l'aire de paturage de Guidan Issa [Niger]

technologies_689 - Niger

État complet: 82%

1. Informations générales

1.2 Coordonnées des personnes-ressources et des institutions impliquées dans l'évaluation et la documentation de la Technologie

Personne(s)-ressource(s) clé(s)

exploitant des terres:

Maman Aichatou

Zamtapo

Niger

Nom du projet qui a facilité la documentation/ l'évaluation de la Technologie (si pertinent)
Book project: where people and their land are safer - A Compendium of Good Practices in Disaster Risk Reduction (DRR) (where people and their land are safer)
Nom du ou des institutions qui ont facilité la documentation/ l'évaluation de la Technologie (si pertinent)
HEKS (Hilfswerk der Evangelischen Kirchen Schweiz) (HEKS (Hilfswerk der Evangelischen Kirchen Schweiz)) - Suisse

1.3 Conditions relatives à l'utilisation par WOCAT des données documentées

Le compilateur et la(les) personne(s) ressource(s) acceptent les conditions relatives à l'utilisation par WOCAT des données documentées:

Oui

1.4 Déclaration sur la durabilité de la Technologie décrite

Est-ce que la Technologie décrite ici pose problème par rapport à la dégradation des terres, de telle sorte qu'elle ne peut pas être déclarée comme étant une technologie de gestion durable des terres?

Non

2. Description de la Technologie de GDT

2.1 Courte description de la Technologie

Définition de la Technologie:

La réhabilitation d'une aire de pâturage consiste au balisage de cette aire puis à son ensemencement par des herbacées adaptées aux zones arides et aux sols dégradés.

2.2 Description détaillée de la Technologie

Description:

La pression démographique conjuguée à l’augmentation du cheptel a entraîné l’occupation anarchique des couloirs de passage, des aires de pâturage et des abords de points d’eau pourtant matérialisés par le passé. Cette occupation des espaces réservés à l’élevage a engendré des répercussions socio-économiques néfastes :
- l’insuffisance des ressources pastorales,
- la multiplication des conflits entre agriculteurs et éleveurs.

Dans ce contexte de dégradation des ressources naturelles, la population de Guidan Issa à travers les autorités départementales et communales a sollicité l’appui méthodologique et financier du projet Zamtapo. Cette réhabilitation concerne non seulement le balisage mais aussi l’ensemencement de certaines herbacées comme le Cencrus biflorus (une herbacée épineuse de la famille des Poaceae dont les graines s'accrochent aux vêtements) et l'Adropogon gayanus. Elles sont adaptées aux zones arides et semi arides, se rencontre généralement sur les sols sableux et sont très appétées par les animaux.

Pour le balisage qui constitue la première étape de la technologie, cette opération consiste à la mise en place de bornes bétonnées par intervalle de 50m. Elle intervient après la délimitation et vise à donner un caractère officiel à l’opération. Au total 200 balises ont été implantées sur l’aire qui couvre 29,5 ha.

Pour l’ensemencement, les ouvrages choisis pour cette aire de pâturage sont les demi-lunes, qui sont des cuvettes en forme de demi-cercle faisant partie des mesures de Conservation des Eaux du Sol (CES) et de Défense et Restauration des Sols (DRS). La terre de déblais est déposée sur le demi-cercle en un bourrelet semi-circulaire au sommet aplati. Leurs implantations se font par pivotement à l'aide d’un compas de 2 m de rayon. Les dimensions couramment utilisées sont : diamètre de 4 m et profondeur de 0,15 à 0,25 m. L’objectif de l’ensemencement par demi-lune est de réhabiliter les sols dégradés, conserver les eaux de pluies et améliorer la fertilité du sol.

Les intrants nécessaires pour mettre en œuvre et entretenir la technologie sont: les matériels aratoires pour la réalisation des ouvrages CES/DRS, les balises en béton armée pour la délimitation de l'aire et les semences fourragères pour l’ensemencement de l'espace dénudé.

Les avantages de cette technologie sont qu'elle réduit le risque des conflits fonciers et fait la promotion d'un élevage d’excellence.

2.3 Photos de la Technologie

2.5 Pays/ région/ lieux où la Technologie a été appliquée et qui sont couverts par cette évaluation

Pays:

Niger

Région/ Etat/ Province:

Département de Mayahi, région de Maradi

Spécifiez la diffusion de la Technologie:
  • répartie uniformément sur une zone
Si la Technologie est uniformément répartie sur une zone, précisez la superficie couverte (en km2):

0,29

S'il n'existe pas d'informations exactes sur la superficie, indiquez les limites approximatives de la zone couverte:
  • 0,1-1 km2
Commentaires:

L'aire de Guidan Issa a une superficie de 29 ha

2.6 Date de mise en œuvre de la Technologie

Si l'année précise est inconnue, indiquez la date approximative: :
  • il y a moins de 10 ans (récemment)

2.7 Introduction de la Technologie

Spécifiez comment la Technologie a été introduite: :
  • par le biais de projets/ d'interventions extérieures
Commentaires (type de projet, etc.) :

Projet d'appui à la sécurisation de la mobilité des troupeaux dans la région de Maradi/Niger (ZAMTAPO avec financement de HEKS)

3. Classification de la Technologie de GDT

3.1 Principal(aux) objectif(s) de la Technologie

  • améliorer la production
  • réduire, prévenir, restaurer les terres dégradées
  • créer un impact économique positif
  • créer un impact social positif

3.2 Type(s) actuel(s) d'utilisation des terres, là où la Technologie est appliquée

Pâturages

Pâturages

Pâturage extensif:
  • Pastoralisme de type semi-nomade
Pâturage intensif/ production fourragère :
  • Prairies améliorées
Type d'animal:
  • caprine
  • chameaux
  • ovins
  • bovins
Commentaires:

Principales espèces animales et principaux produits: Ovin, bovin, camelin, caprin

L'aire est juste utilisée pour le pâturage.

Nombre de période de croissance par an: 1

3.3 Est-ce que l’utilisation des terres a changé en raison de la mise en œuvre de la Technologie ?

Est-ce que l’utilisation des terres a changé en raison de la mise en œuvre de la Technologie ?
  • Oui (Veuillez remplir les questions ci-après au regard de l’utilisation des terres avant la mise en œuvre de la Technologie)
Terres improductives

Terres improductives

Précisez:

Avant la mise en oeuvre de la technologie, l'espace était dénudé, il n'y avait pas de fourrage pour les animaux.

3.4 Approvisionnement en eau

Approvisionnement en eau des terres sur lesquelles est appliquée la Technologie:
  • pluvial
Commentaires:

La principale période de croissance est de Juillet à Septembre (période des pluies)

3.5 Groupe de GDT auquel appartient la Technologie

  • pastoralisme et gestion des pâturages
  • Amélioration de la couverture végétale/ du sol

3.6 Mesures de GDT constituant la Technologie

pratiques végétales

pratiques végétales

  • V2: Herbes et plantes herbacées pérennes
structures physiques

structures physiques

  • S6: Murs, barrières, palissades, clôtures
modes de gestion

modes de gestion

  • M1: Changement du type d’utilisation des terres

3.7 Principaux types de dégradation des terres traités par la Technologie

dégradation biologique

dégradation biologique

  • Bc: réduction de la couverture végétale
  • Bq: baisse de la quantité/ biomasse
  • Bs: baisse de la qualité et de la composition/ diversité des espèces

3.8 Prévention, réduction de la dégradation ou réhabilitation des terres dégradées

Spécifiez l'objectif de la Technologie au regard de la dégradation des terres:
  • restaurer/ réhabiliter des terres sévèrement dégradées

4. Spécifications techniques, activités, intrants et coûts de mise en œuvre

4.1 Dessin technique de la Technologie

Spécifications techniques (associées au dessin technique):

La terre de déblais est déposée sur le demi-cercle en un bourrelet semi-circulaire au sommet aplati. Leurs implantations se font par pivotement à l'aide d’un compas de 2 m de rayon. Les dimensions couramment utilisées sont : diamètre de 4 m et profondeur de 0,15 à 0,25 m. L’objectif de l’ensemencement par demi-lune est de réhabiliter les sols dégradés, conserver les eaux de pluies et améliorer la fertilité du sol.

4.2 Informations générales sur le calcul des intrants et des coûts

Spécifiez la manière dont les coûts et les intrants ont été calculés:
  • par superficie de la Technologie
Indiquez la taille et l'unité de surface:

29,5 ha

autre/ monnaie nationale (précisez):

FCFA

Indiquez le taux de change des USD en devise locale, le cas échéant (p.ex. 1 USD = 79.9 réal brésilien): 1 USD = :

550,0

Indiquez le coût salarial moyen de la main d'œuvre par jour:

1500 FCA

4.3 Activités de mise en place/ d'établissement

Activité Calendrier des activités (saisonnier)
1. Balisage Mars
2. Inscription au registre rural Mars
3. Aménagement (construction des demi-lunes) Juin (avant la saison pluvieuse)
4. Ensemencement Juillet (pendant la saison pluvieuse)
5. Formations en techniques de récolte des semences Octobre

4.4 Coûts et intrants nécessaires à la mise en place

Spécifiez les intrants Unité Quantité Coûts par unité Coût total par intrant % du coût supporté par les exploitants des terres
Main d'œuvre main d'oeuvre homme.jour 138,0 1500,0 207000,0 25,0
Equipements pelles 138,0 1000,0 138000,0
Equipements houe 138,0 1000,0 138000,0
Equipements Balises 200,0 16000,0 3200000,0
Matériel végétal Chencrus biflorus kilogramme 87,0 5000,0 435000,0 25,0
Matériel végétal Adropogon gayanus kilogramme 120,0 5000,0 600000,0
Coût total de mise en place de la Technologie 4718000,0
Coût total de mise en place de la Technologie en dollars américains (USD) 8578,18
Si le coût n'est pas pris en charge à 100% par l'exploitant des terres, indiquez qui a financé le coût restant:

Le projet Zamtapo a financé le coût restant

Commentaires:

Le site pastoral de Guidan Issa a une superficie de 29.5ha. 138 producteurs (hommes/femmes) avec 138 pelles et houes ont travaillé sur l'aire pendant 10 Jours. Il n'y a pas besoin d'engrais, le balisage est inclus.

4.7 Facteurs les plus importants affectant les coûts

Décrivez les facteurs les plus importants affectant les coûts :

- Le balisage
- Achat des semences

5. Environnement naturel et humain

5.1 Climat

Précipitations annuelles
  • < 250 mm
  • 251-500 mm
  • 501-750 mm
  • 751-1000 mm
  • 1001-1500 mm
  • 1501-2000 mm
  • 2001-3000 mm
  • 3001-4000 mm
  • > 4000 mm
Spécifications/ commentaires sur les précipitations:

La saison des pluies se situe de Juillet à Septembre

Indiquez le nom de la station météorologique de référence considérée:

Mayahi

Zone agro-climatique
  • semi-aride

5.2 Topographie

Pentes moyennes:
  • plat (0-2 %)
  • faible (3-5%)
  • modéré (6-10%)
  • onduleux (11-15%)
  • vallonné (16-30%)
  • raide (31-60%)
  • très raide (>60%)
Reliefs:
  • plateaux/ plaines
  • crêtes
  • flancs/ pentes de montagne
  • flancs/ pentes de colline
  • piémonts/ glacis (bas de pente)
  • fonds de vallée/bas-fonds
Zones altitudinales:
  • 0-100 m
  • 101-500 m
  • 501-1000 m
  • 1001-1500 m
  • 1501-2000 m
  • 2001-2500 m
  • 2501-3000 m
  • 3001-4000 m
  • > 4000 m
Indiquez si la Technologie est spécifiquement appliquée dans des:
  • non pertinent

5.3 Sols

Profondeur moyenne du sol:
  • très superficiel (0-20 cm)
  • superficiel (21-50 cm)
  • modérément profond (51-80 cm)
  • profond (81-120 cm)
  • très profond (>120 cm)
Texture du sol (de la couche arable):
  • grossier/ léger (sablonneux)
Texture du sol (> 20 cm sous la surface):
  • grossier/ léger (sablonneux)
Matière organique de la couche arable:
  • moyen (1-3%)

5.4 Disponibilité et qualité de l'eau

Profondeur estimée de l’eau dans le sol:

> 50 m

Disponibilité de l’eau de surface:

moyenne

Qualité de l’eau (non traitée):

faiblement potable (traitement nécessaire)

La salinité de l'eau est-elle un problème? :

Non

La zone est-elle inondée?

Non

5.5 Biodiversité

Diversité des espèces:
  • faible
Diversité des habitats:
  • faible

5.6 Caractéristiques des exploitants des terres appliquant la Technologie

Sédentaire ou nomade:
  • Semi-nomade
Orientation du système de production:
  • exploitation mixte (de subsistance/ commerciale)
Revenus hors exploitation:
  • moins de 10% de tous les revenus
Niveau relatif de richesse:
  • pauvre
Individus ou groupes:
  • individu/ ménage
Niveau de mécanisation:
  • travail manuel
Genre:
  • femmes
  • hommes
Age des exploitants des terres:
  • personnes d'âge moyen

5.7 Superficie moyenne des terres utilisées par les exploitants des terres appliquant la Technologie

  • < 0,5 ha
  • 0,5-1 ha
  • 1-2 ha
  • 2-5 ha
  • 5-15 ha
  • 15-50 ha
  • 50-100 ha
  • 100-500 ha
  • 500-1 000 ha
  • 1 000-10 000 ha
  • > 10 000 ha
Cette superficie est-elle considérée comme de petite, moyenne ou grande dimension (en se référant au contexte local)?
  • petite dimension

5.8 Propriété foncière, droits d’utilisation des terres et de l'eau

Propriété foncière:
  • individu, sans titre de propriété
Droits d’utilisation des terres:
  • accès libre (non organisé)
  • communautaire (organisé)
Droits d’utilisation de l’eau:
  • accès libre (non organisé)

5.9 Accès aux services et aux infrastructures

santé:
  • pauvre
  • modéré
  • bonne
éducation:
  • pauvre
  • modéré
  • bonne
assistance technique:
  • pauvre
  • modéré
  • bonne
emploi (par ex. hors exploitation):
  • pauvre
  • modéré
  • bonne
marchés:
  • pauvre
  • modéré
  • bonne
énergie:
  • pauvre
  • modéré
  • bonne
routes et transports:
  • pauvre
  • modéré
  • bonne
eau potable et assainissement:
  • pauvre
  • modéré
  • bonne
services financiers:
  • pauvre
  • modéré
  • bonne

6. Impacts et conclusions

6.1 Impacts sur site que la Technologie a montrés

Impacts socio-économiques

Production

production fourragère

en baisse
en augmentation
Quantité après la GDT:

29.91 tonnes de matière seche

Commentaires/ spécifiez:

L'aire de pâturage était un espace dénudé dépourvu de tout fourrage avant d’être aménagé. Mais après la réhabilitation l'aire a régénéré.

Impacts socioculturels

apaisement des conflits

détérioré
amélioré
Commentaires/ spécifiez:

Les conflits sont apaisés, les animaux ne rentrent plus dans les champs des producteurs, car ils ont un espace et du fourrage en quantité suffisante.

Impacts écologiques

Biodiversité: végétale, animale

biomasse/ au dessus du sol C

en baisse
en augmentation
Quantité avant la GDT:

aucune fourage

Quantité après la GDT:

28995 MS/ha

Autres impacts écologiques

Augmentation de la couverture végétale

augmentée
Commentaires/ spécifiez:

La couverture végétal a considérablement augmentée d’où la disponibilité du fourrage depuis la mise en œuvre de la technologie

6.2 Impacts hors site que la Technologie a montrés

Précisez l'évaluation des impacts extérieurs (sous forme de mesures):

Le fourrage recolté dans le site a servi de foin aux animaux et l’ensemencement (semences récoltées) d'autres espaces dénudés

6.3 Exposition et sensibilité de la Technologie aux changements progressifs et aux évènements extrêmes/catastrophes liés au climat (telles que perçues par les exploitants des terres)

Changements climatiques progressifs

Changements climatiques progressifs
Saison Augmentation ou diminution Comment la Technologie fait-elle face à cela?
températures annuelles augmente modérément
précipitations annuelles décroît modérément

6.4 Analyse coûts-bénéfices

Quels sont les bénéfices comparativement aux coûts de mise en place (du point de vue des exploitants des terres)?
Rentabilité à court terme:

légèrement négative

Rentabilité à long terme:

très positive

Quels sont les bénéfices comparativement aux coûts d'entretien récurrents (du point de vue des exploitants des terres)?
Rentabilité à court terme:

très positive

Rentabilité à long terme:

très positive

6.5 Adoption de la Technologie

  • cas isolés/ expérimentaux
Si disponible, quantifiez (nombre de ménages et/ou superficie couverte):

il n'y a pas d'exploitants des terres qui ont mis en oeuvre la technologie ailleurs que sur l'aire de pâturage.

6.6 Adaptation

La Technologie a-t-elle été récemment modifiée pour s'adapter à l'évolution des conditions?

Non

6.7 Points forts/ avantages/ possibilités de la Technologie

Points forts/ avantages/ possibilités du point de vue de l'exploitant des terres
Production fourragère, réduction des risques de conflits
Points forts/ avantages/ possibilités du point de vue du compilateur ou d'une autre personne ressource clé
Régeneration de l'espace, réduction des conflits, production fourragère

6.8 Faiblesses/ inconvénients/ risques de la Technologie et moyens de les surmonter

Faiblesses/ inconvénients/ risques du point de vue de l’exploitant des terres Comment peuvent-ils être surmontés?
Risque de conflits suite au non respect des réglés établies sensibilisation
Faiblesses/ inconvénients/ risques du point de vue du compilateur ou d'une autre personne ressource clé Comment peuvent-ils être surmontés?
risque que la technologie soit abandonnée après le projet sensibilisation

7. Références et liens

7.1 Méthodes/ sources d'information

  • visites de terrain, enquêtes sur le terrain

24

  • interviews/entretiens avec les exploitants des terres

24

Quand les données ont-elles été compilées (sur le terrain)?

26/10/2016

Modules