UNCCD

La lutte contre les feux de brousse    [Burkina Faso]

  • Création:
  • Mise à jour:
  • Compilateur:
  • Rédacteur:
  • Examinateur:

Entité concernée: Burkina Faso

Précisez si la technologie indiquée dans le modèle, ou une partie de cette technologie, est protégée par des droits de propriété intellectuelle: Non

État complet: 80%

Informations générales

Informations générales

Titre des bonnes pratiques:

La lutte contre les feux de brousse   

Pays:

Burkina Faso

Entité concernée:

Burkina Faso

Droits de propriété intellectuelle

Précisez si la technologie indiquée dans le modèle, ou une partie de cette technologie, est protégée par des droits de propriété intellectuelle:

Non

Spécifications

Section 1. Contexte de la meilleure pratique : conditions du cadre (environnement naturel et humain)

Brève description de la meilleure pratique

La détection se fait grâce aux patrouilles terrestres et aux patrouilles aériennes. Au Burkina Faso les patrouilles terrestres sont les plus pratiquées. La lutte préventive consiste à éviter le démarrage du feu et son extension. Il s’agit de l’application des feux précoces et la réalisation de pare feux. Les feux précoces ou
contrôlés sont des feux allumés à titre préventif et sous contrôle, dans les limites de la période autorisée en début de saison sèche, afin de prévenir les feux de brousse. Le pare feu protège du feu, de l’incendie. Il s’agit d’un espace nettoyé,
dépourvu de combustible, destiné à arrêter la propagation d’un feu. On parle de pare feu vert quand le dispositif comprend un peuplement de ligneux vivace empêchant le développement de la strate herbacée.
La réalisation des pare-feux comporte deux étapes : l’ouverture des pare-feux et leur entretien périodique. En fonction de l’étendue de la zone à protéger, il est recommandé de densifier le réseau de pare feux. Pour jouer pleinement son rôle de
coupe feu, les pare feux doivent avoir une largeur minimale de 25 mètres. L’entretien consiste au désherbage complet et au ramassage de l’herbe dans la bande protectrice. Dans le but d’amener les populations à trouver un intérêt immédiat
dans l’entretien des pare feux, elles pourraient y conduire des cultures annuelles. Les actions de lutte préventive doivent amener les populations à trouver une forme de valorisation de la strate herbacée.
La fauche et la conservation du fourrage naturel en est une forme de valorisation. L’extinction directe consiste à se placer dans la zone où le feu est déclaré et de procéder à l’extinction du feu. Elle consiste à nettoyer et à délimiter une zone
au-delà du foyer de feu et à appliquer un feu qui évoluera en sens inverse du sens de propagation du feu accidentel. L’extinction indirecte par l’usage d’un contre feu s’applique dans les cas des feux violents du fait de l’importance (hauteur et densité) de la strate herbacée et du vent ou dans le cas où les moyens humains disponibles ne permettent pas de procéder à l’extinction directe. Les pistes rurales servent de point de départ des contre feux|

Site

40 à 60% du territoire national

Brève description de l’environnement naturel du site

Soudanien
Tout type
sols profonds et bien drainés sont les plus productifs en matière de biomasse herbacée.
Savanes soudaniennes composées de mosaïques de sols de textures et profondeurs variables.

Conditions socio-économiques dominantes des personnes vivant sur ou à proximité du site

Cohabitation entre la droit coutumier d'usage des terres avec le droit moderne
- Agriculture
- Elevage
- Commerce
- Maraîchage
- Artisanat
343 USD/an

Sur la base de quel critère/indicateur(s) (sans relation avec la stratégie) la pratique proposée et technologie correspondante ont-elles été considérées comme « meilleures »?

Le premier avantage de la lutte contre les feux de brousse incontrôlés est la réduction de la perte de la diversité biologique. La lutte contre les feux de brousse améliore la récolte potentielle de bois de feu par le fait qu’elle évite
le brûlage du bois mort et l’accélération de la mortalité des arbres malades. Elle favorise le développement normal de la régénération naturelle et la colonisation des zones dégradées telles les jachères. Les feux précoces ou contrôlés sont peu destructeurs car ils ne consument qu’une partie des graminées et ne s’étendent
que sur des espaces réduits. Les feux précoces favorisent la repousse de certains herbacés utiles pour les animaux. La lutte contre les feux de brousse protège les habitations et réduit les pertes de récoltes qui y sont dues.

Section 2. Problèmes abordés (causes directes et indirectes) et objectifs de la meilleure pratique

Principaux problèmes abordés par la meilleure pratique

- la réduction de la diversité biologique;
- La disponibilité en quantité et en qualité de bois de feu
- la mortalité des arbres
- l'érosion des sols
- la perte de la fertilité des sols

Décrivez les principaux problèmes liés à la dégradation des terres abordés par la meilleure pratique

- Erosion et perte de la fertilité des sols;
- Perte de la diversité bilogique.

Précisez les objectifs de la meilleure pratique

La lutte contre les feux incontrôlés a pour objectif de minimiser les effets des feux tardifs sur le couvert végétal, les sols et autres biens de l’homme. Cela dans l’optique d’une production agro-sylvo-pastorale soutenue.
Les feux de brousse incontrôlés contribuent à fragiliser la végétation responsable de la séquestration du carbone et peuvent contribuer à la perte de la diversité biologique.|

Section 3. Activités

Brève description des principales activités, par objectif

Les techniques préventive consiste à la lutte préventive pour éviter le démarrage du feu et son extension par l’application des feux précoces et la réalisation de pare feux.
Le pare feu protège du feu, de l’incendie. Il s’agit d’un espace nettoyé, dépourvu de combustible, destiné à arrêter la propagation du feu.|
Les techniques de lutte active en procédant à l’extinction directe du feu en:
- nettoyant et en délimitant une zone au-delà du foyer de feu
- en appliquant un feu qui évoluera en sens inverse du sens de propagation du feu accidentel.
L’extinction indirecte par l’usage d’un contre feu s’applique dans les cas des feux violents du fait de l’importance de la strate herbacée et du vent .
Les pistes rurales servent de point de départ des contre feux.
la technique de détection des feux à travers l'organisation de patrouilles dans les zones sensibles;
Les techniques de lutte active en procédant à l’extinction directe du feu en:
- nettoyant et en délimitant une zone au-delà du foyer de feu
- en appliquant un feu qui évoluera en sens inverse du sens de propagation du feu accidentel.
L’extinction indirecte par l’usage d’un contre feu s’applique dans les cas des feux violents du fait de l’importance de la strate herbacée et du vent .
Les pistes rurales servent de point de départ des contre feux.
Les techniques préventive consiste à la lutte préventive pour éviter le démarrage du feu et son extension par l’application des feux précoces et la réalisation de pare feux.
Le pare feu protège du feu, de l’incendie. Il s’agit d’un espace nettoyé, dépourvu de combustible, destiné à arrêter la propagation du feu.|
la technique de détection des feux à travers :
- l'organisation de patrouilles dans les zones sensibles;

Brève description et caractéristiques techniques de la technologie

La lutte contre
les feux de brousse comporte des techniques de détection des feux, des techniques préventives et des techniques de lutte active. La détection se fait grâce aux patrouilles terrestres et aux patrouilles aériennes. Au Burkina Faso les patrouilles terrestres sont les plus pratiquées. La lutte préventive consiste à éviter le démarrage du feu et son extension. Il s’agit de l’application des feux précoces et la
réalisation de pare feux. Les feux précoces ou contrôlés sont des feux allumés à titre préventif et sous contrôle, dans les limites de la période
autorisée en début de saison sèche, afin de prévenir les feux de brousse. Le pare feu protège du feu, de l’incendie. Il s’agit d’un espace nettoyé, dépourvu de combustible, destiné à arrêter la propagation d’un feu. On parle de pare feu vert
quand le dispositif comprend un peuplement de ligneux vivace empêchant le développement de la strate herbacée.
La réalisation des pare-feux comporte deux étapes : l’ouverture des pare-feux et leur entretien périodique. En fonction de l’étendue de la zone à protéger, il est recommandé de densifier le réseau de pare feux. Pour jouer pleinement son rôle de
coupe feu, les pare feux doivent avoir une largeur minimale de 25 mètres. L’entretien consiste au désherbage complet et au ramassage de l’herbe dans la bande protectrice. Dans le but d’amener les populations à trouver un intérêt immédiat
dans l’entretien des pare feux, elles pourraient y conduire des cultures annuelles. Les actions de lutte préventive doivent amener les populations à trouver une forme de valorisation de la strate herbacée.
La fauche et la conservation du fourrage naturel en est une forme de valorisation. L’extinction directe consiste à se placer dans la zone où le feu est déclaré et de procéder à l’extinction du feu. Elle consiste à nettoyer et à délimiter une zone
au-delà du foyer de feu et à appliquer un feu qui évoluera en sens inverse du sens de propagation du feu accidentel. L’extinction indirecte par l’usage d’un contre feu s’applique dans les cas des feux violents du fait de l’importance (hauteur et densité) de la strate herbacée et du vent ou dans le cas où les moyens humains disponibles ne permettent pas de procéder à l’extinction directe. Les pistes rurales servent de point de départ des contre feux.|

Section 4. Institutions/acteurs impliqués (collaboration, participation, rôle des parties prenantes)

Nom et adresse de l’institution développant la technologie

MINISTERE DE L’ENVIRONNEMENT ET DU DEVELOPPEMENT DURABLE|03 BP 7044 Ouagadougou 03 Standard : (226) 50324074 à 78
Site Internet: www.environnement.gov.bf| |MINISTERE DES RESSOURCES ANIMALES|MINISTERE DES RESSOURCES ANIMALES| 03 BP 7026 Ouagadougou 03| Standard : (226) 50326107 | Fax : (226) 50318475 |Site Internet: www.mra.gov.bf  |MINISTERE DE L’ AGRICULTURE ET  DE L’ HYDRAULIQUE |03 BP 7005 Ouagadougou 03| Standard : (226) 50499900 à 09|Site Internet : www.agriculture.gov.bf |Fax : (226) 50375800|UICN|01 BP 3133 Ouagadougou 01| Sis côté nord UEMOA, 529 rue du Pr Joseph KI-ZERBO|TEL: (226) 50313154;E-mail: uicnbf@iucn.org Site web: http://iucn.org/fr/propos/union/secretariat/bureaux/paco/paco_burkinafaso/

La technologie a-t-elle été développée en partenariat ?

Oui

Dressez la liste des partenaires :

- MINISTERE DE L’ENVIRONNEMENT ET DU DEVELOPPEMENT DURABLE
- MINISTERE DE L’ AGRICULTURE ET DE L’ HYDRAULIQUE
- MINISTERE DES RESSOURCES ANIMALES
- UICN
- PGFMR
- PNGT II
- PDRD
- PROGEREF
- SPONG
- PAGREN

Précisez le cadre de promotion de la technologie

  • Initiative locale
  • Initiative nationale – gouvernementale
  • Initiative internationale
  • Initiative basée sur un programme/projet

La participation des parties prenantes locales, y compris des OSC, a-t-elle été recherchée au cours du développement de la technologie ?

Oui

Dressez la liste des parties prenantes locales:

MINISTERE DE L’ENVIRONNEMENT ET DU DEVELOPPEMENT DURABLE
- MINISTERE DE L’ AGRICULTURE ET DE L’ HYDRAULIQUE
- MINISTERE DES RESSOURCES ANIMALES
- UICN
- PGFMR
- PNGT II
- PDRD
- PROGEREF
- SPONG
- PAGREN

Précisez le rôle des parties prenantes ci-dessus dans la conception, l’introduction, l’utilisation et la maintenance de la technologie, le cas échéant.

- Mise en oeuvre de projet de lutte contre les feux de brousse
- Ouverture de pare-feu
- Patrouille terrestre
- Détection des feux de brousse
- Extinction des feux de brousse
- Formation des acteurs en tecniques de lutte contre les feux de brousse
- Sensibilisation et Animation sur les dangers de feux de brousse

La population vivant sur ou à proximité du site a-t-elle été impliquée dans le développement de la technologie?

Oui

Par quels moyens?
  • Consultation
  • Approches participatives

Analyses

Section 5. Contribution à l’impact

Décrivez les impacts sur site (les deux principaux impacts par catégorie)

Favorise le développement normal de la régénération
naturelle et la colonisation des zones dégradées
Accroît la capacité de séquestration de carbone
Amélioratione la récolte potentielle de bois de feu
Augmentation du revenu grâce à la fauche et la vente fourrage
Améliore la Fertilité des sols
Permet de protéger les récoltes et les habitations
Améliore la diversité biologique

Décrivez les deux principaux impacts hors site (dans les environs)

Amélioration du climat dans les environs
Augmentation de la floraison des arbres

Impact sur la biodiversité et le changement climatique

Décrivez:

Le premier avantage de la lutte contre les feux de brousse incontrôlés est la réduction de la perte de la diversité biologique.
La lutte contre les feux de brousse améliore la séquestration des arbres
La lutte contre les feux de brousse améliore les sols qui procureront plus de récoltes aux populations leur permettant de mieux s'adapter au changement climatique.

Une analyse coût-avantage a-t-elle été réalisée?

Une analyse coût-avantage a-t-elle été réalisée? :

Oui

Section 6. Adoption et caractère transposable

La technologie a-t-elle été diffusée/introduite sur d’autres sites?

La technologie a-t-elle été diffusée/introduite sur d’autres sites? :

Oui

Où?

20 à 40% de la partie Sud du territoire national

Des mesures d’incitation ont-elles été mises en place pour faciliter le lancement de la technologie?

Des mesures d’incitation ont-elles été mises en place pour faciliter le lancement de la technologie?

Oui

Précisez le type de mesure d’incitation:
  • Mesures d’incitation politique ou réglementaire (telles que les mesures liées aux réglementations et exigences du marché, import/export, investissement étranger, recherche & développent, etc.)
  • Mesures d’incitation financières (telles que des taux préférentiels, aide d’État, subventions, dons, prêts, etc.)

Pouvez-vous identifier les trois principales conditions ayant favorisé la réussite de la meilleure pratique/technologie présentée?

Organisation des agriculteurs en coopératives bien structurées, liée au contexte local|
Grâce au danger, il y a une adhésion des populations à la lutte contre les feux|
La lutte contre les feux de brousse améliore l'alimentation des animaux et permet de diminuer les pressions sur les autres ressources naturelles (eau, fourrage aérien, champs en jachère) diminution des conflits.|

Réplication

Selon vous, la meilleure pratique/technologie proposée peut-elle reproduite, y compris avec un certain degré d’adaptation?

Oui

Si oui, à quel niveau?
  • Local
  • Sous-national
  • National
  • Sous-régional
  • Régional
  • International

Section 7. Leçons tirées

Liées aux ressources humaines

La mise en place des pare feux nécessite une main d’oeuvre importante.

Liées aux aspects techniques

Les actions de dissuasion et de l’application de la loi en
matière de gestion des feux de brousse restent nécessaires.

Modules