UNCCD

MISE EN PLACE D’UNE DIGUE ANTI-SEL [Sénégal]

  • Création:
  • Mise à jour:
  • Compilateur:
  • Rédacteur:
  • Examinateur:

Entité concernée: Senegal

Précisez si la technologie indiquée dans le modèle, ou une partie de cette technologie, est protégée par des droits de propriété intellectuelle: Non

État complet: 91%

Informations générales

Informations générales

Titre des bonnes pratiques:

MISE EN PLACE D’UNE DIGUE ANTI-SEL

Pays:

Sénégal

Entité concernée:

Senegal

Droits de propriété intellectuelle

Précisez si la technologie indiquée dans le modèle, ou une partie de cette technologie, est protégée par des droits de propriété intellectuelle:

Non

Classification

Utilisation courante des terres sur le site

  • Cultures

Contribution aux mesures de la DDTS

  • Atténuation
  • Réhabilitation

Contribution aux objectifs stratégiques

  • Améliorer les conditions de vie des populations touchées
  • Améliorer les conditions des écosystèmes touchés

Liens avec les autres thèmes relatifs aux meilleures pratiques

  • Renforcement des capacités et sensibilisation
  • Suivi et évaluation/recherche de la gestion durable des terres et de la DDTS
  • Gestion des connaissances et soutien des décisions

Spécifications

Section 1. Contexte de la meilleure pratique : conditions du cadre (environnement naturel et humain)

Brève description de la meilleure pratique

La mise en place de cette digue cherche  à arrêter le processus de salinisation des terres de la vallée de Diendiem. Le travail effectué vise à lever la contrainte liée au coût et à promouvoir l’accès aux technologies vulgarisées par l’utilisation de matériaux locaux et ne présentant pas de risque environnemental. Des séances de formation en DRS/CES ont été dispensées aux producteurs. Les parties hautes de la toposéquence ont été stabilisées par des diguettes et des bandes de protection  (vertes ou pierreux).
La digue longue de 1000 m et haute de 1 m a été construite avec une forte participation de la population locale et celle des villages environnants. Le matériau utilisé est constitué de la terre de la vallée mélangée à la paille de riz ainsi que des pneus usagés (pour l’exutoire)

Site

village de DIENDIEM (Communauté rurale de Diacounda, Arrondissement de Bona, Département de Bounkiling, région de Sédhiou)|

Si le lieu a des limites clairement définies, spécifier son extension en hectare:

1450.0

Estimation de la population vivant sur le site:

955.0

Brève description de l’environnement naturel du site

Topographie :vallée surplombée par une terrasse et un plateau contenant des buttes résiduels
Quantité moyenne de pluies de la période 1993-2002 est de 961,8 mm.
L’évaporation atteint 2000 mm/an.
Sol :
-sur le plateau :sols faiblement ferralitiques, sols ferrugineux tropicaux lessivés, sols peu évolués
-sur la vallée : sols hydromorphes à gley salé, argilo-sableux à sablo-argileux
(50 mots maximum)
Topographie :vallée surplombée par une terrasse et un plateau contenant des buttes résiduels

Conditions socio-économiques dominantes des personnes vivant sur ou à proximité du site

Terroir villageois, Ressources communautaires. Parcelles appartiennent aux familles qui y cultivent.|
l’agriculture et l’élevage sont  les seules activités économiques des résidents permanents
Agricoles et produits de la forêt.

Sur la base de quel critère/indicateur(s) (sans relation avec la stratégie) la pratique proposée et technologie correspondante ont-elles été considérées comme « meilleures »?

- Protection des terres arables contre la salinisation
- Technologie accessible, à moindre coût et sans risque environnemental
- Démarche participative

Section 2. Problèmes abordés (causes directes et indirectes) et objectifs de la meilleure pratique

Principaux problèmes abordés par la meilleure pratique

lutter  contre le ravinement des versants et freiner l’ensablement de la vallée|Arrêter la salinisation des terres de la vallée

Décrivez les principaux problèmes liés à la dégradation des terres abordés par la meilleure pratique

Perte de rendements agricoles,
Réduction des superficies cultivables.|

Précisez les objectifs de la meilleure pratique

Récupérer les terres agricoles perdues.
Obtenir des rendements moyens acceptables.

Section 3. Activités

Brève description des principales activités, par objectif

Renforcer les capacités des populations
Réaliser des ouvrages d'art
Mener des etudes topographiques et pédologiques

Brève description et caractéristiques techniques de la technologie

Formation des bénéficiaires en DRS/CES.
Réalisation de levées topographiques pour cerner la morphologie de la zone.
Réalisation de diguettes en cadres, cordons pierreux et des bandes enherbées en des points ciblés pour stabiliser les parties hautes et freiner l’ensablement de la vallée.
Travail de laboratoire sur le choix des matériaux de construction, le dosage et les tests de dureté et de résistance.
Réalisation de l’exutoire et mise en place  de la digue.  |

Section 4. Institutions/acteurs impliqués (collaboration, participation, rôle des parties prenantes)

Nom et adresse de l’institution développant la technologie


Institut National de Pédologie|Route des Pères Maristes, Hann, Dakar

La technologie a-t-elle été développée en partenariat ?

Oui

Dressez la liste des partenaires :

Population occupant la vallée.

Précisez le cadre de promotion de la technologie

  • Initiative locale

La participation des parties prenantes locales, y compris des OSC, a-t-elle été recherchée au cours du développement de la technologie ?

Oui

Dressez la liste des parties prenantes locales:

1. OCB
2. GIE
3. ASC
4. GPF

Précisez le rôle des parties prenantes ci-dessus dans la conception, l’introduction, l’utilisation et la maintenance de la technologie, le cas échéant.

INP: conception, Etudes, Formation
Populations: réalisation des ouvrages.|

La population vivant sur ou à proximité du site a-t-elle été impliquée dans le développement de la technologie?

Oui

Par quels moyens?
  • Approches participatives

Analyses

Section 5. Contribution à l’impact

Décrivez les impacts sur site (les deux principaux impacts par catégorie)

augmentation des revenus
Récupération de terres cultivables.

Décrivez les deux principaux impacts hors site (dans les environs)

cohésion/mobilisation des populations
Renforcement des capacités en GDT

Impact sur la biodiversité et le changement climatique

Décrivez:

Nouvelles espèces herbacées présentes de nouveau.

Une analyse coût-avantage a-t-elle été réalisée?

Une analyse coût-avantage a-t-elle été réalisée? :

Non

Section 6. Adoption et caractère transposable

La technologie a-t-elle été diffusée/introduite sur d’autres sites?

La technologie a-t-elle été diffusée/introduite sur d’autres sites? :

Non

Pouvez-vous identifier les trois principales conditions ayant favorisé la réussite de la meilleure pratique/technologie présentée?

Cohésion/volonté des populations
Engagement de l'INP
Moyens financiers

Réplication

Selon vous, la meilleure pratique/technologie proposée peut-elle reproduite, y compris avec un certain degré d’adaptation?

Oui

Si oui, à quel niveau?
  • Local
  • Sous-national
  • National

Section 7. Leçons tirées

Liées aux ressources humaines

forte capacité des populations

Liées aux aspects financiers

Moyens financiers conséquents et facilement mobilisables

Liées aux aspects techniques

Expertise des cadres de l'INP

Modules