UNCCD

Régénération Naturelle Assistée et reboisement du rônier [Sénégal]

Entité concernée: Senegal

Précisez si la technologie indiquée dans le modèle, ou une partie de cette technologie, est protégée par des droits de propriété intellectuelle: Non

État complet: 91%

Informations générales

Informations générales

Titre des bonnes pratiques:

Régénération Naturelle Assistée
et reboisement du rônier

Pays:

Sénégal

Entité concernée:

Senegal

Droits de propriété intellectuelle

Précisez si la technologie indiquée dans le modèle, ou une partie de cette technologie, est protégée par des droits de propriété intellectuelle:

Non

Classification

Utilisation courante des terres sur le site

  • Cultures

Contribution aux mesures de la DDTS

  • Réhabilitation

Contribution aux objectifs stratégiques

  • Améliorer les conditions de vie des populations touchées
  • Améliorer les conditions des écosystèmes touchés

Liens avec les autres thèmes relatifs aux meilleures pratiques

  • Renforcement des capacités et sensibilisation
  • Suivi et évaluation/recherche de la gestion durable des terres et de la DDTS
  • Gestion des connaissances et soutien des décisions

Spécifications

Section 1. Contexte de la meilleure pratique : conditions du cadre (environnement naturel et humain)

Brève description de la meilleure pratique

La régénération naturelle assistée du rônier est pratiquée
dans les parcelles agricoles délimitées avec des haives vives d’Euphorbia balsamifera qui jouent en même temps le rôle de protection contre la divagation du bétail.

Site

village de fandène Région de Thiès.

Si le lieu a des limites clairement définies, spécifier son extension en hectare:

15.0

Estimation de la population vivant sur le site:

200.0

Brève description de l’environnement naturel du site

Sols ferrugineux indurés
Zone de plateau
Chaud et sec durant neuf mois.

Conditions socio-économiques dominantes des personnes vivant sur ou à proximité du site

Agriculture
faible
Communautaire

Sur la base de quel critère/indicateur(s) (sans relation avec la stratégie) la pratique proposée et technologie correspondante ont-elles été considérées comme « meilleures »?

nombre de plants par hectare

Section 2. Problèmes abordés (causes directes et indirectes) et objectifs de la meilleure pratique

Principaux problèmes abordés par la meilleure pratique

atténuation de la dégradation
des terres / prévention de la dégradation des
terres

Décrivez les principaux problèmes liés à la dégradation des terres abordés par la meilleure pratique

Erosion hydrique : perte du sol de surface/ravinement
Erosion éolienne: perte du sol de surface
Dégradation biologique:réduction de la couverture végétale

Précisez les objectifs de la meilleure pratique

diversification des sources de revenus
augmentation des revenues agricoles

Section 3. Activités

Brève description des principales activités, par objectif

Activités de mise en place
1. Pendant l’hivernage, des boutures de Euphorbia balsamifera sont plantées le long les limites du champ avec un espacement de 20 à 30 cm pour créer une haie vive.
2. Au même temps environs 200 semences de Borassus aethiopum
sont plantées dans le champ.|
Activités d’entretien/récurrentes
1. Chaque année les peuplements d’Euphorbia et Borassus
sont renforcés.
2. le paillage est fait avec l’écorce de Borassus.
3. La fumure organique.
4. une partie du champ est mise en jachère.

Brève description et caractéristiques techniques de la technologie

Association des pratiques de protection des jeunes pousses (Régénération Naturelle Assistée) et du reboisement permet d'assurer l'exploitation durable de l'espèce.

Section 4. Institutions/acteurs impliqués (collaboration, participation, rôle des parties prenantes)

Nom et adresse de l’institution développant la technologie


CSE|Rue Léon Gontran Damas, Fann-Résidence, PO Box 15532, Dakar-Fann,
+221338258066, +221338258168, e-mail: marieme@cse.sn

La technologie a-t-elle été développée en partenariat ?

Oui

Dressez la liste des partenaires :

population de fandene
CSE
Eaux et Forêts de Thies

Précisez le cadre de promotion de la technologie

  • Initiative locale

La participation des parties prenantes locales, y compris des OSC, a-t-elle été recherchée au cours du développement de la technologie ?

Oui

Précisez le rôle des parties prenantes ci-dessus dans la conception, l’introduction, l’utilisation et la maintenance de la technologie, le cas échéant.

CSE: Etudes, moyens financiers
Eaux et Forêts: Appui technique
Populations: exécution technique|

La population vivant sur ou à proximité du site a-t-elle été impliquée dans le développement de la technologie?

Oui

Par quels moyens?
  • Approches participatives

Analyses

Section 5. Contribution à l’impact

Décrivez les impacts sur site (les deux principaux impacts par catégorie)

réduction du transport des éléments fins
Augmentation des plants de Rônier.
Conservation des sols
augmentation de revenus;

Décrivez les deux principaux impacts hors site (dans les environs)

Niveau de revenu des ménages.
Augmentation des ativités artisanales.

Impact sur la biodiversité et le changement climatique

Décrivez:

Augmentation des espèces végétales

Une analyse coût-avantage a-t-elle été réalisée?

Une analyse coût-avantage a-t-elle été réalisée? :

Non

Section 6. Adoption et caractère transposable

La technologie a-t-elle été diffusée/introduite sur d’autres sites?

La technologie a-t-elle été diffusée/introduite sur d’autres sites? :

Oui

Pouvez-vous identifier les trois principales conditions ayant favorisé la réussite de la meilleure pratique/technologie présentée?

Engagement des populations
Expertise
moyens financiers

Réplication

Selon vous, la meilleure pratique/technologie proposée peut-elle reproduite, y compris avec un certain degré d’adaptation?

Oui

Si oui, à quel niveau?
  • Local
  • Sous-national

Section 7. Leçons tirées

Liées aux ressources humaines

disponibilité et engagement des populations

Liées aux aspects financiers

Nécessite peu de moyens

Liées aux aspects techniques

Peu d'expertise est nécessaire

Modules